L'ACTUALITÉ TAURINE
(Les dernières 48 H)
Pour toute l'actualité archivée d'Août
cliquer sur "Août"  ci-dessus (par dizaines)  -  (De même, pour tous les autres mois, à leur place - par dizaines de jours)
Les Chroniques de 
Patrick Beuglot
 
 

I     ICI, NOUS COMPRENONS, ET ACCEPTONS, QUE L'ON DISE: "LA CORRIDA, JE N'AIME PAS!"
                                                                        MAIS NOUS N'ACCEPTERONS JAMAIS QUE L'ON DISE: " LA CORRIDA, JE N'AIME PAS…DONC, IL FAUT LA SUPPRIMER! "

 
 
 ACTUALITE... 
 
 
   MADRID - SAN ISIDRO 2018  (fin de la 2ème semaine)
 
Feria de San Isidro 2018   (2ème semaine)

     Lundi 14 Mai : Toros de Las Ramblas, pour David Mora, Juan del Alamo et José Garrido.
     Mardi 15 Mai : Toros de Puerto de San Lorenzo et La Ventana del Puerto, pour El Fandi, Paco Ureña et Alberto Lopez Simon.

     Mercredi 16 Mai : Toros de Nuñez del Cuvillo, pour Antonio Ferrera, José Maria Manzanares et Alejandro Talavante.

     Jeudi 17 Mai : Toros de Juan Pedro Domecq et Parladé, pour Finito de Cordoba, Roman et Luis David Adame.

     Vendredi 18 Mai : Toros de Jandilla et Vegahermosa, pour Juan Jose Padilla, Sebastian Castella et Andres Roca Rey.

     Samedi 19 Mai : Toros de Alcurrucen, pour Curro Diaz, Joselito Adame et Juan del Alamo.

     Dimanche 20 Mai - Rejoneo2 : Toros de la famille Capea (San Mateo, San Pelayo, Carmen Lorenzo et Pedro y Veronica Gutierrez Lorenzo), pour Diego Ventura et Leonardo Hernandez, en mano a mano.

 

SAN ISIDRO - 10ème: LUIS DAVID ADAME… ET "OMBU"!
    
Détails de Finito et "pagaille" de Roman…
     Très "présentée", la corrida de Juan Pedro Domecq a déçu.

     18 Mai - Quatre demi-véroniques; un grand toro… et un sacré vaillant, tout droit venu du Mexique… C'est bien joli, tout ça, mais cela ne fait pas beaucoup !
     - En fait, c'est le résumé d'une corrida où, à chaque toro, on a "attendu" quelque chose, mais où chaque fois, on a été déçu. Chaque fois ou presque! Car il a suffi d'un toro, le blond troisième, du nom de "Ombu", pour que chacun reparte avec un peu de baume au cœur. Et il a suffi qu'un tout jeune homme "aguante" formidablement ce noble ouragan, pour que chacun écarquille les yeux et batte des mains..  "Chapeau! Luis David Adame, qui coupe une oreille, juste, d'un grand toro, exigeant! …
     Pour le reste: "Sourcils froncés et mains dans les poches!"  - Excepté, peut-être, pour de formidables détails toreros d'un Finito de Cordoba, que Madrid a cette fois respecté, et attendu. A n'en pas douter, les quatre demi-véroniques rematant sa réception au premier de la tarde, resteront dans les mémoires de la Feria. De même certains muletazos du vétéran Cordouan, inimitables, en particulier en début de faenas. Par la suite, on laissera "un petit doute": En d'autres mains, les deux toros que le mauvais sort lui attribua, auraient ils chargé "un peu plus", ou "quelques centimètres de plus"? - Divine incertitude! Par contre, à l'épée, aucun doute n'est permis: le Fino rechigne toujours! Et devant ces cornes-là, on peut le comprendre !
     Roman, lui, a connu une journée où… il a pédalé à côté du vélo! Même ses déclarations, après deux actuaciones embrouillées, ont manqué de lucidité! A n'en pas douter, une de pires sorties du Franco-Valenciano à Las Ventas. Il reviendra en Juin, avec les Miura. Espérons que l'ici là, il aura fait un peu de ménage dans ses idées…
     Un qui n'a connu aucun doute, aucune hésitation: Luis David, dont on espère qu'il gardera bien le nom de Adame, à l'affiche! - Le jeune Mexicain a trouvé sur son chemin un grand toro, très beau, brave et "noblement vibrant", encasté, dont on peut penser qu'en une autre plaza, une autre feria, on en aurait réclamé l'indulto. "Ombu" chargea fort, et droit! Et en face, Adame, sous les yeux de ses frères, dans le gradin, a toréé "ferme, et bien!". Peut-être un peu rapide, parfois, mais… "Ombu" arrivait souvent… comme un obus; et il fallait avoir "la tête, les jambes… et d'autres choses" pour aguanter ses charges! Toro "guapisimo"… Mais un toro qui, à lui seul, ne put sauver l'encierro du naufrage!
     Dixième corrida de Feria… et il est vrai que "Chaque jour, il se passe quelque chose!!!" - "Pourvou qué ça douré!", parce qu'il en reste… 24!!!

     Jeudi 17 Mai - MADRID (Las Ventas) - 10ème de Feria - Plus de 2/3 de plaza (16.317 spectateurs) - Grand beau / sans vent: Cinq toros de Juan Pedro Domecq et un de Parladé, sorti 6ème - Corrida bien présentée, très armée, mais qui, à part le précieux 3ème, jabonero claro du nom de "Ombu", solide et noblement encasté, n'a donné aucun jeu. Le 6ème fut le plus compliqué, très court de charge et "reponiendo", ne passant pas et se retournant "dans l'homme" - A l'arrastre: Ovation pour le 3ème; Silence pour les autres, sauf le 6ème qui fut sifflé.
     Poids de la corrida: 615, 548, 548, 550, 570 et 631 kgs.
     On a respecté une profonde minute de silence, en hommage à Don Ramon Vila, célèbre chirurgien chef de la Maestranza Sévillane, connu de tous, décédé le matin, à l'âge de 80 ans.
   
 Finito de Cordoba (de bordeaux et or): Silence après avis; et Silence - aura donné de formidables détails de classe, avec cape et muleta, face à deux toracos très armés, nobles mais qui se sont vite arrêtés. Madrid n'attendait peut-être pas grand-chose du Cordouan, dont on sait ici les conflits, notamment avec le "7". Pourtant, cette fois, "Madrid a respecté", peut-être surprise et même séduite par des "flashes" de formidable toreria, notamment sa réception de cape au toro d'ouverture, close de quatre demi-véroniques "de formidable parfum"; ses débuts de faenas, d'où l'on retiendra des muletazos, épars, de grand empaque; quelque naturelle, quelque remate, quelque pecho, isolés, face à deux toros qui se sont très vite rapidement retenus, "vidés". Par contre, à l'épée, ce fut beaucoup moins brillant, mais on s'y attendait: Quatre pinchazos au premier, dont le dernier "très vilain", le toro se couchant seul, écoeuré; Et un pinchazo hondo, atravesado, au quatrième. Malgré ce, Finito, très quieto, n'aura pas déçu, en une Madrid qui, peut-être, attendait "bien moins" de sa part.
   
 Roman (de bleu électrique et or): Silence après avis; et Silence - aura, cette fois, déçu tout le monde. Et sans aller jusqu'à dire que cette sortie marque un coup d'arrêt dans sa carrière, on peut penser que la Miurada l'obligera à remettre les choses en ordre, à la fois dans le public, mais également… dans sa tête! - Un peu "trop facile" et trop ambitieux, Roman est parti à l'assaut de ses toros, voulant imposer des "cocktails" de suertes de son imagination, compliquées, à des bichos qui ne le souhaitaient peut-être pas. Du coup, on eut droit à des faenas "amontonadas", troquant le qualitatif pour un vulgaire quantitatif, avec beaucoup de suertes vaines, accrochées, destempladas, sans cap! Certes il fut très vaillant, probablement entièrement sincère, tant dans son premier quite qu'à la réception, originale mais "électrique" de son premier adversaire, sans parler de son cite pour le premier muletazo, depuis le centre, en "cartucho de pescao". Le toro mit un temps fou, d'abord à se fixer, puis à s'arracher. Mais quand il le fit, c'est l'homme qui ne put tenir la distance. Chaque fois, des faenas "vaillantes", mais très inégales. Trop! Et avec l'acier, notamment le descabello, on enregistra grande nervosité. - Un "jour sans" pour Roman! Tout le monde peut en avoir!
     L
uis David Adame (de blanc et argent): UNE OREILLE; et Grande ovation - eut de mal "à faire entrer" Madrid dans son toreo. Le public "se méfiait" pensant trouver là un jeune torero un peu léger, un peu court, au côtés des grandes stars que l'on attend chaque jour. Ce public applaudit poliment la réception de cape, au jabonero claro troisième, du curieux nom de "Ombu"! Il fronça le sourcil sur le quite, par chicuelinas et dont la dernière rebolera mit le toro en suerte. "Tiens! Pas maladroit, le gosse!" Le toro fit son devoir, à la puya, et Madrid écarquilla les yeux lorsqu'elle vit le toro s'élever haut dans les statuaires, au centre, de ce jeune aztèque, "frère de son frère"! Toro avec une charge vive, noble et encastée, répétant "con mucha fijeza"! Mérite énorme du jeune diestro qui, non seulement n'a pas "explosé", mais a réussi à s'adapter au rythme, trépidant, du toro, tirant des séries "fortes et intenses", sur chaque main, parfois un peu rapides mais parfaitement liées et bien rematées, notamment par d'énormes pechos, tournés sur l'épaule contraire. Madrid mit du temps à "reconnaître" et accepter, mais elle finit par se livrer, elle aussi, à la vaillance talentueuse du jeune Mexicain. Au final, trois naturelles, citées de face, le pecho, superbement "tourné", et le desplante. Pour conclure, quatre bernardinas et pour signature, un nouveau pecho, monumental. Madrid, cette fois "rendue", attendait "l'épée"! Elle ne fut pas déçue, Adame "fondant sur le toro" pour une grosse lame entière, pelin desprendida, qui fit son office. Enorme ovation; émotion du jeune; et pétition majoritaire. Cette fois, on ne peut plus regarder Luis David Adame, "seulement" comme le frère de Joselito (Mais cela, le Français le savaient déjà, bien mieux que les Madrilènes!) - Du coup, Madrid attentait, "espérait", Adame face au dernier. Pourquoi pas une Puerta Grande ?  - Ce ne fut pas faute "d'y aller!": Face à un Parladé sixième, noble brute encastée, mais "qui ne sortait pas de la muleta" et revenait sur l'homme, de plus en plus court et violent, Adame débuta "à fond": Quite par "zapopinas", dont l'une parfaite; début de faena par un cambio "d'infarctus", au centre, et des séries droitières, vaillantes, où le toro raccourcit de plus en plus sa charge. A gauche, pire encore: Il ne passe pas! Luis David Adame va risquer l'indicible, avec beaucoup de fermeté et sans user de la "dramatisation", mais devra renoncer à "la Porte", après un pinchazo hondo, en entrant bien, et deux descabellos - Formidable ovation, à la sortie, pour un jeune diestro que Madrid attendra, dorénavant, avec "d'autres yeux".
     Corrida décevante de Juan Pedro, mais un très beau et grand toro: "Ombu", dont il faudra retenir le nom, à l'heure des trophées de la Feria.

Ils y étaient:
    
La vidéo-résumé de la corrida - en images de "Movistar+", via "Cultoro":
   
 https://player.vimeo.com/video/270515076?autoplay=1
    
La vidéo-résumé de la corrida - par "Plaza de Toros de Las Ventas":
     https://www.youtube.com/embed/uQq8sbmsANc
     La fiche de la corrida - par "Plaza de Toros de Las Ventas":
     http://www.las-ventas.com/resena-tarde/las-ventas-17-de-mayo-de-2018
     La reseña de la corrida - par Barquerito, dans "TorosDos":
     http://torosdos.com/index.php?option=com_content&view=article&id=6475:2018-05-17-23-43-45&catid=3:cronicas&Itemid=4
     La reseña de la corrida - par Zabala de la Serna, pour "El Mundo":
     https://amp.elmundo.es/cultura/toros/2018/05/17/5afc84b746163f37128b459b.html
     La reseña de la corrida - par Antonio Lorca, pour "El Pais":
     https://elpais.com/cultura/2018/05/17/actualidad/1526587893_431794.html
     La reseña de la corrida - par Patricia Navarro, dans "La Razon":
     https://www.larazon.es/toros/la-ambicion-de-luis-david-y-un-toro-con-estrella-EN18379049
     La reseña de la corrida - par Jose Antonio del Moral - dans "Toros en Libertad":
     http://www.detorosenlibertad.com/?p=53059
     La reseña de la corrida - par Andres Amoros, pour "ABC"/Madrid:
     http://www.abc.es/cultura/toros/abci-directo-finito-roman-y-luis-david-toro-toro-san-isidro-201805171503_directo.html
     La reseña de la corrida - par Jorge Guevara-Segarra, dans "Opinion y Toros":
     http://www.opinionytoros.com/noticias.php?Id=58609
     La reseña de Marco A.Hierro, et les photos de la corrida, par L. Sanchez Olmedo - via "Cultoro":
     http://www.cultoro.es/ferias/san-isidro-2018/2018/5/17/dos-trienios-de-menos-29985.html
     Les photos de la corrida - par Julian Lopez, pour "Mundotoro":
     http://www.mundotoro.com/noticia/galerias/madrid-17-05-18-julian-lopez
     "Detalles": http://www.mundotoro.com/noticia/galerias/detalles-madrid-17-05-18-julian-lopez
     Les photos de la corrida - par Chele Ortiz, pour "Eltico.org":
     https://www.corridafrance.com/images/temporadas/2018/Mai/Madrid_17052018/index.html

Avant la corrida:
     Le lot de Juan Pedro Domecq, et le sorteo - par "Plaza de Toros de Las Ventas": 
     http://www.las-ventas.com/apartado-toros/las-ventas-17-de-mayo-de-2018
     Le "programa de mano" - par "Plaza de Toros de Las Ventas":
    
http://www.las-ventas.com/actualidad/programa-de-mano-corrida-de-toros-17-mayo

 

SAN ISIDRO - 11ème: "EL CONDOR … NO VOLO !"
   
Une oreille pour Sebastian Castella, en une faena "à l'ancienne"!
     Adieux de Juan Jose Padilla, "respecté"!
     Second "No hay billetes" de la Faria

     19 Mai - On l'attendait! Madrid l'attendait, et avec elle, tous les "people" et la gentry du coin, qui ne voulait manquer sa venue pour un empire. "Pour le voir!" et pour…"se faire voir"! Du coup: "No hay billetes!". Certes Sebastian Castella était à l'affiche, le Sebastian "de Madrid"; qu'escortait Juan Jose Padilla, pour son dernier paseo à Las Ventas…  Et pour donner réplique à tout ce beau monde: les Jandilla! Les nouveaux Borja Domecq!!
     "Il est venu !", tout de blanc et argent vêtu! De estreno, orné de la nouvelle mode: faja y corbatin "Bordeaux"!! - "Il est venu!!!" mais hélas, le Condor Péruvien n'a pu voler haut! Il ne s'est même pas envolé du tout, parce que les Jandilla ne l'ont pas voulu, pour part principale; mais également parce que "certains secteurs" de la plaza, en particulier le 7, étaient venus là, bien décidé à lui couper les ailes… Du coup, face à deux toros "parados", immédiatement éteints, "il" a fait ce qu'il devait, prenant parfois ces risques que l'on dit "insensés", notamment en péguant deux cambios dans le dos à un premier adversaire qui venait "à deux à l'heure", sur… trois mètres! Le "blanc et argent" en rougit d'effroi, mais "il" continua, au mieux qu'il pouvait, bien conscient que ce jour "Cela ne volerait pas bien haut !!!" - Le "il" en question, bien sûr, c'est Andres Roca Rey, fortement discuté, face à deux toros dont le manque de race et de celo était, lui, indiscutable.
     Jusqu'au cinquième, la corrida se traînait, en diverses frustrations. Padilla "on aime bien, mais il est tellement prévisible !!!"… On oserait dire: "Vu et revu!" - Et Castella de même, lorsque les toros ne vont pas et que "l'âme torera, non plus!" - C'est ce qui se passa, face à son premier! Toro et faena "sans impact", mais le bajonazo, lui, fut "de ordago"!!!  Heureusement, changement de décor et programme face au cinquième, toro de classe, mais qui s'arrêta vite. On retrouva alors "le Castella de Madrid", et même le Castella "ancien"!!! Malgré certaines divisions et récriminations des perpétuels râleurs, le Français monta faena en deux temps, se payant au final "un de ces arrimones", corne contre le ventre, qui fit la gloire de ses débuts. Faena rapidement scellée à l'épée, et "22ème oreille" pour le Sebastian Castella, à la Monumental de Madrid. Ce ne fut pas la plus glorieuse, mais en tout cas, elle ne fut pas… volée!
     Bueno! Quedan 22!! Solo... 22 !

     Vendredi 18 Mai - MADRID (Las Ventas) - 11ème de Feria - "No hay billetes" (23.624  spectateurs) - Grand beau / sans vent: Toros de Jandilla, très présentés et armés, qui ont en grande partie déçu. Corrida "a menos" ou "parada", sans race- Sifflés à l'arrastre les 1, 3 et 6èmes. Silence pour les autres, à part le 5ème, "Husmeador", qui laissa une oreille à Sebastian Castella.
     Poids de la corrida: 568, 563, 567, 586, 532 et 561 kgs
     Faisant ses adieux à Madrid, Juan Jose Padilla fut appelé à saluer une ovation, au final du paseo.
   
 Juan Jose Padilla (de bleu nuit et or, soutaché de noir): Silence; et Silence - aura fait du Padilla "sans explosion". Rangés, les drapeaux de pirate, après deux actuaciones sans grande flamme et un gros susto devant le quatrième. Pourtant il touche deux des toros de la journée, devant lesquels le Jerezano sera propre, au capote; correct aux banderilles (bon violin au quatrième) et "vide" à la muleta. Le public, tous tendidos confondus, "respectera", comme convaincu que l'on pouvait en attendre plus. - Curieux, son premier, qui paraissait s'éteindre complètement, à gauche, mais "remontait" durement, à droite. Deux entrées a matar, traseras et plates, la première en cassant son épée, à mi-lame (Si en plus, le matériel s'en mêle!!!) - Devant le quatrième, sorti "muy suelto" mais qui s'employa, au cheval, Padilla insista trop sur le châtiment bas, d'entrée, où le toro s'arrêta, puis se mit court. Toro "qui marche" un peu, et hace hilo, avec quelque violence. C'est trop pour le diestro qui essuie un double susto "géant", manquant d'être coincé à la barrière. Dès lors, "panique à bord", tout en gardant l'attitude du pirate! Bajonazo en demi-lame, rejetée; et autre demie en arrière, "à la vapeur". Deux descabellos en terminent avec la carrière de Juan Jose Padilla, à Madrid. On l'espère!
    
Sebastian Castella (de bleu céruléen et or): Silence; et Une oreille (en partie protestée) - débuta bien, par deux fois, avec cape et muleta, face au deuxième de la tarde: Longue série de delantales, deux demies et revolera, en guise d'accueil capotero. De même, début de faena "muy torero", par statuaires, au tiers, un peu cafouillées au remate. Le toro faiblit lorsque le Français veut baisser la main; et puntée ou accroche, à mi-hauteur et en haut. Peu d'option! Pas de race! Incommode, la division des opinions s'ajoutant aux difficultés, Castella tue, très mal, d'un bajonazo "de epoca"!  - Le cinquième est un toro très sérieux d'armure, que Castella va encore bien accueillir de cape. Un toro qui va montrer de la classe, humiliant et débutant encasté, dans le cambio au centre du Français. Hélas, "le moteur" ne tiendra pas la distance, et le torero, discuté dans son placement, lors du toreo "fondamental", va se mettre en colère, et "monter sur le toro", comme en ses débuts. Séance d'arrimon et d'aguante, la corne à deux doigts du corps, ou carrément posée sur le ventre; "pendulo" extrême, qui finit par mettre tout le monde en accord: Enorme ovation, après un "invertido total", à 360° ! Sebastian Castella mène le toro au centre, et porte (al salto) un trois-quarts de lame "pas beau mais efficace", qui tue sin puntilla. Bonne pétition qui va battre la division, aux yeux et oreilles du président! Une oreille, un peu "just", que le "7" regardera passer avec ironie.
   
 Andres Roca Rey (de blanc et argent)): Palmas; et Ovation - dut à deux coup d'épée "sin puntilla" de ne pas être plus contesté par une partie de Las Ventas qui, désormais, "le regarde à la loupe", supportant mal "la fama" et le statut de "Figura" que le monde entier reconnaît au Péruvien. - Pourtant cette fois, et malgré courage et savoir-faire, malgré sincérité et risques encourus, Roca Rey n'a rien pu, devant deux toros médiocres, vite éteints, que le public, frustré, siffla à l'arrastre. - Son castaño premier, cinqueño, sobrero lors de la dernièreFeria de Bilbao, lui permit un long accueil au delantal, le toro étant très peu piqué, à le première, avant de prendre un bon puyazo par Jose Manuel Quinta, après avoir rompu la deuxième vara. Roca Rey attaque fort, d'entrée, par statuaires au centre et alternant deux cambios dos, le deuxième absolument suicidaite, le toro venant au pas et sur une très courte distance. Deux séries droitières, en devant rectifier et "perdre des pas", et à la première de naturelles: "Plus de toro!" Le Péruvien insistera, sur main gauche, tandis que partie de la plaza se divise et proteste même une arrucina, enganchada. Roca Rey s'arrime, "de uno en uno" et tue d'une épée, fulminante - Devant le sixième, sorti suelto, pratiquement le même résultat, le toro s'avérant manso, fuyard, rompant sans cesse le combat pour partir aux barrières. Nouveau début par statuaires… "y se va el toro!" Essai à la naturelle… "y se marcha!" Au final, arrimon en terrain des barrières, mais le public ne marche pas, malgré vaillance et une série sur chaque main, méritoire… Dernière division, en partie muselée par quatre manoletinas, un remate et surtout un nouvel estoconazo qui roule le toro sin puntilla - "Otra vez sera!" Mais il faudra être "géant", car Las Ventas lui siffle désormais ce qu'elle ovationnait, il y a deux ans!

Ils y étaient:
    
La vidéo-résumé de la corrida - en images de "Movistar+", via "Cultoro":
   
 https://player.vimeo.com/video/270789827?autoplay=1
    
La vidéo-résumé de la corrida - par "Plaza de Toros de Las Ventas":
     https://www.youtube.com/embed/qYjXxxkK7zA
     La fiche de la corrida - par "Plaza de Toros de Las Ventas":
     http://www.las-ventas.com/resena-tarde/las-ventas-18-de-mayo-de-2018
     La reseña de la corrida - par Barquerito, dans "TorosDos":
     http://torosdos.com/index.php?option=com_content&view=article&id=6476:2018-05-19-10-40-07&catid=3:cronicas&Itemid=4
     La reseña de la corrida - par Zabala de la Serna, pour "El Mundo":
     https://amp.elmundo.es/cultura/toros/2018/05/18/5aff2e8fe5fdeac12b8b4663.html
     La reseña de la corrida - par Antonio Lorca, pour "El Pais":
     https://elpais.com/cultura/2018/05/18/actualidad/1526675212_084348.html
     La reseña de la corrida - par Patricia Navarro, dans "La Razon":
     https://www.larazon.es/toros/el-premio-de-la-cercania-IC18387924
     La reseña de la corrida - par Jose Antonio del Moral - dans "Toros en Libertad":
     http://www.detorosenlibertad.com/?p=53069
     La reseña de la corrida - par Andres Amoros, pour "ABC"/Madrid:
     http://www.abc.es/cultura/toros/abci-tarde-palos-rotos-201805182229_noticia.html
     La reseña de la corrida - par Jorge Guevara-Segarra, dans "Opinion y Toros":
     http://www.opinionytoros.com/noticias.php?Id=58617
     La reseña de Marco A.Hierro, et les photos de la corrida, par L. Sanchez Olmedo - via "Cultoro":
     http://www.cultoro.es/festejos/2018/5/18/cuando-la-voluntad-divide-madrid-30009.html
     Les photos de la corrida - par Julian Lopez, pour "Mundotoro":
     http://www.mundotoro.com/noticia/galerias/detalles-madrid-18-05-2018-l-julian-lopez
     "Detalles": http://www.mundotoro.com/noticia/galerias/madrid-18-05-18-plaza-1
     Les photos de la corrida - par Chele Ortiz, pour "Eltico.org":
     http://www.corridafrance.com/images/temporadas/2018/Mai/Madrid_18052018/index.html

Avant la corrida:
     Le lot de Jandilla, et le sorteo - par "Plaza de Toros de Las Ventas":
     http://www.las-ventas.com/apartado-toros/las-ventas-18-de-mayo-de-2018
     Le "programa de mano" - par "Plaza de Toros de Las Ventas":
    
http://www.las-ventas.com/actualidad/programa-de-mano-corrida-toros-18-mayo

 

SAN ISIDRO - 12ème: LES MYSTERES DU TORO!!!
    
Malgré la "division", Joselito Adame coupe une grosse oreille.
     Voltereta spectaculaire, pour Curro Diaz.

     20 Mai: Chaque année, le Madrid Aficionada attend la corrida d'Alcurrucen, peut-être parce qu'elle est celle qui va créer le plus d'émotion, par un cocktail spectaculaire que tous, connaisseurs et néophytes, peuvent percevoir et ressentir: "Trapio, caste, noblesse"! Des toros "qui transmettent" et donnent de l'importance aux faenas…  - Malheureusement, cette année, le toros des Lozano ont failli… Certes ils sont sortis "en Nuñez", abantos, impossibles à toréer de cape, "frios"! Et malheureusement… ils ne se sont pas "réchauffés" par la suite, demeurant au triste statut de "mansos… avec plus ou moins de caste!", précipitant la corrida dans un ennui imprévu…
     ... Pourtant, le toro ayant ses mystères - et c'est pour cette raison que, connaisseurs ou pro… "on n'y connaît rien!" -  la corrida eut un zénith d'émotion, lorsque Joselito Adame eut la bonne idée de changer les terrains à un cinquième qui, jusque là, n'avait montré que de bien vilaines choses, manseando en tout, sortant des muletazos "sans cap", se retournant "al reves", semblant précipiter son lidiador à l'échec. Alors, le petit Mexicain mena le rétif "en d'autres tercios, en terrain de chiqueros et d'un coup d'un seul, le toraco se mit à charger, humiliant noblement, allant au bout  du muletazo, montrant même quelque bon fond de caste. Surpris, le public se réveilla d'un coup, suivant cette fin de faena avec passion. Passion qui explosa, littéralement, après un coup d'épée "terrible", certes delantero mais porté avec "la Foi qui déplace les montagnes". Il ne fallut que quelques secondes pour que le toro ne roule, sin puntilla… et Madrid souleva passion!!! Les uns contestaient, on ne sait trop quoi… mais la majorité réclama, et obtint, "une grosse oreille", Adame donnant belle vuelta, jubilatoire.
     D'où la conclusion, une fois de plus, du "Pourquoi va-t-on aux corridas?" - Parce qu'en Tauromachie, rien n'est jamais écrit d'avance! Il n'y a pas de scénario, y compris sur une seule lidia: Le plus faible et petit des toros peut précipiter une figura en enfer! Le plus manso des moruchos peut, tout à coup, se décider à se montrer "Toro de combat", noble et fier, parce que l'homme, par son courage et son intelligence lidiadora, aura su lui donner confiance, lui "construire une envie"…
     Grand moment que ce toro de plus de 500 kgs qui, hier soir, par la décision d'un petit bonhomme de moins de 70, a décidé de faire honneur à son identité de fier combattant. Et superbe Adame qui signe un joli moment torero, et coupe une grosse oreille, bien méritée. A Madrid et ailleurs!  
     Pour le reste, les Alcurrucen auront fortement déçu, mettant les hommes en semi échec. - En premier lieu un Juan del Alamo, auquel on a coupé "quelques branches de vibrato", cette année. En gros échec, devant son premier, il fut "bien", au sixième, mais le Lozano Hermanos "ne transmettant rien", le Salmantino de Ciudad Rodrigo donna des dizaines de bonnes passes… en vain! - Quant à Curro Diaz, il laissera le souvenir des "précieux détails", mais également d'un horrible cabriole que lui infligea le premier de la soirée, après l'avoir "fauché" de sa patte arrière. Au moins "digne d'un carton jaune"! Le diestro tomba au sol  et c'est lorsqu'il se releva et tenta de s'échapper que le toro "lui mit la corne" au niveau du ventre, et l'envoya très haut, l'homme retombant presque "face contre corne", très dangereusement… Heureusement, "pas le temps d'avoir eu peur!" et pas de mal: Curro Diaz repartit au combat…
     Comment font il donc! - S'il nous arrive un tel accident, nous réclamons immédiatement vingt jours d'ITT au moins, avec mise en place d'une cellule d'appui psychologique! Les toreros, eux, se relèvent, et son même prêt à faire le paseo… au long de 21 tardes qu'il nous restent à suivre.

     Samedi 19 Mai - MADRID (Las Ventas) - 12 ème de Feria - Plaza pleine (22.179  spectateurs) - Grand beau / sans vent: Cinq toros d'Alcurrucen et un de Lozano Hermanos, sorti 6ème. Corrida sérieuse, de trapio inégal mais durement armée. Les toros sont sortis "en Nuñez", abantos, frios, sueltos, pratiquement impossibles à toréer de cape. En général "ils remontent!", mais pas cette fois: La corrida fut "une mansada", multipliant les défauts et précipitant les toreros dans la semi-désespérance. Seul le 2ème montra bel entrain, au troisième tiers - A l'arrastre, seul toro applaudi: le 2ème. Silence pour les autres, exceptés 3 et 4èmes qui furent sifflés.
     Poids de la corrida: 581, 564, 520, 505, 506, 573 kgs.
    
Curro Diaz (de bleu électrique et or): Ovation; et Silence - n'aura jamais pu faire preuve de son talent capotero, si ce n'est pour essayer de fixer ses deux toros "sueltos", au premier tiers. - Sa tarde aura été marquée par de bons détails muleteros, surtout en début de première faena, la plaza rugissant sur un redondo "relâché", très vertical. Mais très vite il fallut déchanter, et même hurler d'horreur lorsque le toro lui faisant une méchante "zancadilla", le reprit au sol et l'envoya très haut dans le ciel, avec une chute qui aurait pu avoir de graves conséquences. Le Linarense se releva, "secoué" mais indemne, ayant encore quelque bon geste, avant de tuer d'un gros coup de lame, caido, dans le style qui est le sien - Face au colorado quatrième, un "tio" qui partit au triple galop vers la porte s'ouvrant pour faire entrer les piqueros, le verdict fut sans appel: toro manso, qui, après de bons doblones, va se mettre à "puntéer" en fin de passe, accrocher chaque muletazo, au point que le diestro provoquera division. Longs essais et autant d'enganchones, avec pour seule récompense, un coup de pointe dans le bras. Final "de fatigue et silence", après une demi-lame, violente et "devant", complétée  d'un descabello.
    
Joselito Adame (de saumon et or): Ovation; et UNE OREILLE (en partie protestée) - avait déjà montré une autre attitude que l'autre jour, face à un deuxième de la tarde, noir lucero qui montra quelque qualité  de noble charge, sans toutefois humilier beaucoup. Adame débuta par statuaires et bon tanteo, "andandole al toro", mais par la suite, vaillant et torero, il ne trouva cependant pas le bon accord, multipliant les courtes séries, les repositionnements, les distances changées, finissant en arrimon, avant de tuer bas. Le public applaudit poliment, certains pensant qu'il avait laissé passer un toro - Cependant, le panorama et l'attitude de Madrid envers le Mexicain changèrent complètement à la mi-faena au cinquième de la tarde: Un colorado, estrecho de sienes, qui sortit "muy abanto" et se montra manso au cheval. Le début de faena fut "de grande déconvenue", le toro sortant des muletazos forcément épars, "sin fijeza", tête en haut, allant tourner à l'envers et revenant "a lo tonto", pour recommencer son cirque, encore et encore. Le public commençait à ronchonner, mais le diestro poursuivait sa mission, essayant de fixer le tordu et lui imposer "au moins" deux muletazos suivis. En vain! Alors, d'un coup, Adame décida de changer les terrains et mener le manso vers un plus favorable, au tercio, face au chiquero. Et là, d'un coup, presque immédiatement, le toro se mit à charger, noble, tête en-bas, en continu. Une première ronde de trois muletazos liés a surpris tout le monde… le reste l'a enchanté! Soudain transfigurés, l'homme et le toro se sont entendus en des séries de plus en plus templées…  Trois séries droitières, de plus en plus liées, de plus en plus complètes; et l'ovation, à chaque pecho. La dernière séquence, avec trois gros redondos, liés en trois pechos consécutifs, fit basculer la Monumental. De même trois doblones, un desden "de cartel", le pecho libérateur et le desplante, gonflé de fierté torera! Alors, le torero se cadra! Tout le monde sentait qu'il allait entrer fort! Il le fit "plus fort encore", et même si la lame, entière, ne fut pas  parfaite, trop devant et un peu tombée, elle n'avait rien à voir avec un bajonazo.  En moins de huit secondes, le toro bascula, "patas arriba"… et Madrid fut grande clameur! - Certes il y eut division, au moment de la pétition, puis au cours de la vuelta. Mais elle fut "passion"… et c'est le meilleur qui puisse arriver à la Fiesta Brava, quand le torero est un brave, surtout avec un manso! - Chapeau!
   
 Juan del Alamo (de vert bouteille et or): Silence; et Silence après avis - aura déçu, lors de cette San Isidro. Après son grand triomphe de l'an passé, en une plaza qui est sienne, où il a toujours remporté un franc succès, le Salmantino semble avoir régressé, au plan… psychologique! Il n'est plus le petit diestro "qui monte au canon, la fleur au fusil!", quel que soit l'adversité. Ce qui plaisait à Madrid ! Là, on le voit plus posé, plus "réfléchi", mais également plus fade, ce qui le perdit face au  troisième, colorado giron, qui n'avait certes aucune continuité dans la charge et tournait court…Del Alamo "passa", sans grande âme, et tua, sans gloire, d'une lame tendida et desprendida - Face au sixième, un toreo de qualité, parfois bien léché, templé et voulant faire bien les choses, face à un toro castaño de Lozano Hermanos, qui ne transmit absolument rien. Del Alamo multiplia les passes, parfois bonnes, tourna de jolis pechos… mais tout le monde s'en foutait. Ce que voyant, un brin dépité, le jeune diestro, pourtant déjà vétéran, largua un estoconazo, tendido, et s'en fut… comme il était entré.

Ils y étaient:
    
La vidéo-résumé de la corrida - en images de "Movistar+", via "Cultoro": attente
    
La vidéo-résumé de la corrida - par "Plaza de Toros de Las Ventas":
     https://www.youtube.com/embed/QA7hMWTQbKo
     La fiche de la corrida - par "Plaza de Toros de Las Ventas":
     http://www.las-ventas.com/resena-tarde/las-ventas-19-de-mayo-de-2018
     La reseña de la corrida - par Barquerito, dans "TorosDos":
     http://torosdos.com/index.php?option=com_content&view=article&id=6477:2018-05-19-20-56-35&catid=3:cronicas&Itemid=4
     La reseña de la corrida - par Zabala de la Serna, pour "El Mundo":
     https://amp.elmundo.es/cultura/toros/2018/05/19/5b005f58e2704e74518b459f.html
     La reseña de la corrida - par Antonio Lorca, pour "El Pais":
     https://elpais.com/cultura/2018/05/19/actualidad/1526758788_423830.html
     La reseña de la corrida - par Patricia Navarro, dans "La Razon":
     https://www.larazon.es/toros/adame-y-su-ejercicio-de-fe-GD18397357
     La reseña de la corrida - par Jose Antonio del Moral - dans "Toros en Libertad":
     http://www.detorosenlibertad.com/?p=53073
     La reseña de la corrida - par Andres Amoros, pour "ABC"/Madrid:
     http://www.abc.es/cultura/toros/abci-directo-curro-diaz-adame-y-alamo-toro-toro-san-isidro-201805191341_directo.html
     La reseña de la corrida - par Jorge Guevara-Segarra, dans "Opinion y Toros":
     http://www.opinionytoros.com/noticias.php?Id=58627
     La reseña de Javier Fernandez-Caballero, et les photos de la corrida, par L. Sanchez Olmedo - via "Cultoro":
     http://www.cultoro.es/festejos/2018/5/19/oreja-la-capacidad-de-joselito-adame-30023.html
     Les photos de la corrida - par Julian Lopez, pour "Mundotoro":
     http://www.mundotoro.com/noticia/galerias/madrid-19-05-18-julian-lopez
     "Detalles":  http://www.mundotoro.com/noticia/galerias/detalles-madrid-19-05-18-julian-lopez
     Les photos de la corrida - par Chele Ortiz, pour "Eltico.org":
     http://www.corridafrance.com/images/temporadas/2018/Mai/Madrid_19052018/index.html

Avant la corrida:
     Le lot d'Alcurrucen , et le sorteo - par "Plaza de Toros de Las Ventas":
     http://www.las-ventas.com/apartado-toros/las-ventas-19-de-mayo-de-2018
     Le "programa de mano" - par "Plaza de Toros de Las Ventas":
     
http://www.las-ventas.com/actualidad/programa-de-mano-corrida-toros-19-mayo

 

SAN ISIDRO - 13 ème / Rejoneo: "LA QUINZIEME ! - "DESCAFEINADA…MAIS QUINZIEME TOUT DE MÊME…
    
Diego Ventura bat tous les records de San Isidro.
     La corrida du Capea: Une mansada, uniquement bonne pour le boucher!

     21 Mai: Jusqu'à hier, Santiago Martin, "Sa Majesté El Viti", était le champion des sorties en hombros de Las Ventas, avec quatorze  "Puertas Grandes". Jusqu'à hier… parce qu'en ce Dimanche de Mai 2018, un rejoneador l'a dépassé au glorieux compteur: Diergo Ventura, avec quinze Puertas Grandes, de la Monumental de Madrid, en Feria de San Isidro. - Et si l'on veut compléter les stats, on précisera que le cavalier de La Puebla del Rio faisait hier son 24ème paseo à Madrid (depuis le 3 Juin 2000), coupant sa 42ème oreille. Voilà qui n'est probablement pas fini, puisqu'il reste un mano a mano à Ventura, dans cette San Isidro, et qu'à l'Automne, on le retrouvera ici… "en unico espada"!
     Franchement, on espère qu'en cette occasion, il choisira une autre ganado… car celui d'hier faillit bien lui coûter "un disgusto"… Heureusement que ses braves soldats, au premier rang desquels un extraordinaire "Nazari", l'ont aidé à surmonter ces tonnes de mansedumbre, ces quintaux de "vide", fuyants, hésitants, sans continuité ni vraie noblesse, envoyés par le Capea himself. Ne parlons pas "de Classe"!
     De "mano a mano", il n'y en eut pas, au sens de "competencia", chacun essayant de se dépêtrer au mieux d'un lot très décevant, limité de tout et sans grande fijeza. - Diego Ventura fit de petites merveilles pour retenir l'attention du public, mais "n'explosa" pas comme tous le souhaitaient. De plus, il pincha son second, perdant un autre trophée. - Hernandez quant à lui, perdit quelque trophée à la mort, mais ne parvint jamais à être un réel concurrent…
     Corrida de Rejoneo, avec de merveilleuses montures… et des toros qui l'étaient bien moins. - Spectaculaire, mais dans le mauvais sens du terme, le quatrième sauta au callejon, où il fit grand ménage… Il essaya de nouveau, en vain! C'est dire un comportement qui fut "le symbole" de l'ensemble: Manso et faible!
     Cela dit, cette corrida entrera dans l'Histoire, comme "la 15ème Puerta Grande" de Diego Ventura, celle où il battit…"El Viti"!

     Dimanche 20 Mai - MADRID (Las Ventas) - 13 ème de Feria - Plaza quasi pleine (21.243  spectateurs) - Beau temps "gris": Six toros de San Pelayo, Murubes du Capea, super poids lourds mais "légers" de caste, mansos sin celo, cherchant barrières. Le 4ème sauta une fois au callejon, et fit d'autres tentatives, vaines. - Ce toro fut franchement sifflé, à l'arrastre, les autres quittant le rond en silence, 5 et 6èmes exceptés, légèrement applaudis parce qu'ils avaient laissé un trophée à leurs toreros.
     Poids de la corrida: 591, 569, 642, 643, 685 et 689 kgs.
   
 Diego Ventura et Leonardo Hernandez, en mano a mano.
     Diego Ventura (de chaqueta campera velours vert foncé): UNE OREILLE; Silence; et UNE OREILLE, avec pétition de la seconde - 
     Leonardo Hernandez (chaqueta campera vert foncé): Silence; Silence; et UNE OREILLE -
     Au final, "Puerta Grande" pour Diego Ventura... C'est sa 15ème!

Ils y étaient:
    
La vidéo-résumé de la corrida - en images de "Movistar+", via "Cultoro": attente.
    
La vidéo-résumé de la corrida - par "Plaza de Toros de Las Ventas":
     https://www.youtube.com/embed/8xI5IEXkA8I
     La fiche de la corrida - par "Plaza de Toros de Las Ventas":
     http://www.las-ventas.com/resena-tarde/las-ventas-20-de-mayo-de-2018
     La reseña de la corrida - par Zabala de la Serna, pour "El Mundo":
     https://amp.elmundo.es/cultura/toros/2018/05/20/5b01b2c122601d084b8b4673.html
     La reseña de la corrida - par Antonio Lorca, pour "El Pais":
     https://elpais.com/cultura/2018/05/20/actualidad/1526832140_228867.html
     La reseña de la corrida - par Patricia Navarro, dans "La Razon":
     https://www.larazon.es/toros/ventura-bate-un-record-MN18401863
     La reseña de la corrida - par Andres Amoros, pour "ABC"/Madrid:
     http://www.abc.es/cultura/toros/abci-directo-ventura-y-leonardo-mano-mano-san-isidro-201805201810_directo.html
     La reseña de la corrida - par Jorge Guevara-Segarra, dans "Opinion y Toros":
     http://www.opinionytoros.com/noticias.php?Id=58634
     La reseña de Javier Fernandez Caballero, et les photos de la corrida, par Sarah de la Fuente - via "Cultoro":
     http://www.cultoro.es/ferias/san-isidro-2018/2018/5/20/diego-renuncia-ser-cigarrero-30051.html
     Les photos de la corrida - par Julian Lopez, pour "Mundotoro":
     http://www.mundotoro.com/noticia/galerias/madrid-20-05-2018-i-julian-lopez
     "Detalles": http://www.mundotoro.com/noticia/galerias/detalles-madrid-20-05-2018-i-julian-lopez
     Les photos de la corrida - par "Plaza1" pour "Eltico.org":

     https://www.eltico.org/images/temporadas/2018/Mai/Madrid_20052018/index.html

Avant la corrida:
     Le lot  du Capea, et le sorteo - par "Plaza de Toros de Las Ventas":
     http://www.las-ventas.com/apartado-toros/las-ventas-20-de-mayo-de-2018
     Le "programa de mano" - par "Plaza de Toros de Las Ventas":
     
http://www.las-ventas.com/actualidad/programa-de-mano-corrida-rejones-20-mayo

 
MADRID - Feria de San Isidro 2018 (Tous les carteles)

     Mardi 8 Mai - Novillada 1 : Novillos de Guadaira, pour David Garzon, Carlos Ochoa et Angel Tellez.

     Mercredi 9 Mai : Toros de La Quinta, pour Juan Bautista, El Cid et Morenito de Aranda.

     Jeudi 10 Mai : Toros de Fuente Ymbro, pour Joselito Adame, Roman et Jose Garrido.
     Vendredi 11 Mai : Toros de Pedraza de Yeltes, pour Manuel Escribano, Daniel Luque et Jimenez Fortes.

     Samedi 12 Mai - Rejoneo 1 : Toros de Fermin Bohorquez, pour Martin Burgos, Rui Fernandes, Joao Moura hijo, Leonardo Hernandez, Joao Telles et Andres Romero.

     Dimanche 13 Mai : Toros de Baltasar Iban, pour Alberto Aguilar, Sergio Flores et Francisco José Espada.

          Lundi 14 Mai : Toros de Las Ramblas, pour David Mora, Juan del Alamo et José Garrido.

          Mardi 15 Mai : Toros de Puerto de San Lorenzo et La Ventana del Puerto, pour El Fandi, Paco Ureña et Alberto Lopez Simon.

          Mercredi 16 Mai : Toros de Nuñez del Cuvillo, pour Antonio Ferrera, José Maria Manzanares et Alejandro Talavante.

          Jeudi 17 Mai : Toros de Juan Pedro Domecq et Parladé, pour Finito de Cordoba, Roman et Luis David Adame.

          Vendredi 18 Mai : Toros de Jandilla et Vegahermosa, pour Juan Jose Padilla, Sebastian Castella et Andres Roca Rey.

          Samedi 19 Mai : Toros de Alcurrucen, pour Curro Diaz, Joselito Adame et Juan del Alamo.

          Dimanche 20 Mai - Rejoneo2 : Toros de la famille Capea (San Mateo, San Pelayo, Carmen Lorenzo et Pedro y Veronica Gutierrez Lorenzo), pour Diego Ventura et Leonardo Hernandez, en mano a mano.

               Lundi 21 Mai - Novillada 2 : Novillos de Conde de Mayalde, pour Pablo Atienza, Toñete et Alfonso Cadaval.

               Mardi 22 Mai : Toros de El Ventorillo, pour Curro Diaz, Morenito de Aranda et David Mora.

               Mercredi 23 Mai : Toros de Victoriano del Rio et Toros de Cortés, pour Miguel Angel Perera, Alejandro Talavante et Andres Roca Rey.

               Jeudi 24 Mai - "Corrida de la Cultura": Toros de Domingo Hernandez-Garcigrande, Alcurrucen et Victoriano del Río-Toros de Cortés pour El Juli et Gines Marin, mano a mano.

               Vendredi 25 Mai : Toros de Nuñez del Cuvillo, pour Juan Bautista, Paco Ureña et Alberto Lopez Simon.

               Samedi 26 Mai- Novillada 3 : Novillos de Fuente Ymbro, pour Marcos, Alejandro Gardel et Francisco de Manuel.

               Dimanche 27 Mai : Toros de Dolores Aguirre, pour Ruben Pinar, Jose Carlos Venegas et Gomez del Pilar.

                    Lundi 28 Mai : Toros de Partido de Resina, pour Javier Castaño, Ricardo Torres et Thomas Dufau.

                    Mardi 29 Mai : Toros de Torrehandilla, pour Daniel Luque, David Galvan et Alvaro Lorenzo.

                    Mercredi 30 Mai : Toros de Domingo Hernandez et Garcigrande, pour Enrique Ponce, Sebastian Castella et Jesus Enrique Colombo (Confirmation)

                    Jeudi 31 Mai : "Corrida des six Nations": Toros de El Pilar, pour Juan Bautista, Luis Bolivar, Juan del Alamo, Joaquin Galdos, Luis David Adame et Jesus Enrique Colombo .
                    Vendredi 1 Juin : Toros de Victoriano del Río et Toros de Cortes, pour Sebastian Castella, José Maria Manzanares et Cayetano.

                    Samedi 2 Juin - Rejoneo3 : Toros del Capea, pour Pablo Hermoso de Mendoza, Sergio Galan et Lea Vicens.

                    Dimanche 3 Juin : Toros de Miura pour Rafaelillo, Pepe Moral et Roman.

                         Lundi 4 Juin : Toros de Saltillo, pour Octavio Chacon, Esau Fernandez et Sebastian Ritter.

                         Mardi 5 Juin : Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Luis Bolivar.

                         Mercredi 6 Juin : Corrida de la Beneficencia:  Toros de Alcurrucen, pour Antonio Ferrera, Miguel Angel Perera et Gines Marin.

                         Jeudi 7 Juin : "Défi Ganadero": Toros de Rehuelga et Pallares, pour Ivan Vicente, Javier Cortes et Javier Jimenez.

                         Vendredi 8 Juin : Toros de Adolfo Martin, pour El Cid, Pepe Moral et Angel Sanchez (Alternative)
.
                         Samedi 9 Juin - Rejoneo 4 : Toros de Los Espartales, pour Diego Ventura et Andy Cartagena, en mano a mano.

                         Dimanche 10 Juin - Corrida de la Prensa: Toros de Victorino Martin, pour Manuel Escribano, Paco Ureña et Emilio de Justo.
 
 
 
 

ACTUALITE DE FRANCE… ET D’UN AILLEURS TAURIN!

     19 Mai : Toros2000, chaque samedi, passe le relais à un site de réelle importance, pour ce qui est de « la Culture Taurine ». Allez donc voir, régulièrement, le calendrier de manifestations d’Aficion, loin ou tout près de chez vous, en visitant :
    
La semaine de www.toreria.net

 
VOUS AVEZ MANQUE LE "TENDIDO CERO" DE CETTE SEMAINE... (Emission du 19 Mai 2018)   
     ... prenez le temps de le visionner (ou de le revoir), ici, en la rediffusion de TVE2  : 
     http://www.rtve.es/alacarta/videos/tendido-cero/tendido-cero-19-05-18/4606869/
 

SELON JOSE MATA…
     en … "Toros en el Mundo TV"

     Au Mexique, Jose Mata est une espèce "d'enfant terrible" du journalisme taurin. Grande gueule autant que grand aficionado, il écrit et parle avec exigence et "passion totale", ce qui le mène souvent à quelques outrances, pourtant non exemptes de vérité.
     Chaque semaine, Jose Mata, directeur de la revue taurine "Toros en el Mundo", présente un magazine vidéo, d'environ 40 minutes, où il commente l'actualité "des deux côtés du Charco", mais surtout, "de sa Terre", Mejico !
     A suivre, ici, chaque semaine:

     "TOROS EN EL MUNDO TV" -  Programme du 16 Mai 2018 - par JOSE MATA:
    
https://www.youtube.com/embed/HY2btwVe-Mg

 
 
   NÎMES - Feria de Pentecôte 2018
 
   NÎMES - Feria de Pentecôte 2018

Jeudi 17 Mai - Corrida Camarguaise.
Vendredi 18 Mai:
     Toros de Partido de Resina, pour Rafaelillo, Thomas Dufau et Juan Leal.
Samedi 19 Mai - en matinée - Novillada de "la Cape d'Or":
     Novillos de Pagès-Mailhan, pour Adrien Salenc, Angel Tellez et El Rafi.
Samedi 19 Mai - au soir:
     Toros de Garcigrande, pour El Juli, Sebastian Castella et Andy Younes.
Dimanche 20 Mai - en matinée:
     Toros de Juan Pedro Domecq, pour Enrique Ponce, Juan Bautista et Jesus Enrique Colombo.
Dimanche 20 Mai - au soir:
     Toros de Nuñez del Cuvillo, pour Juan Jose Padilla, Jose Maria Manzanares et Andres Roca Rey.
Lundi 21 Mai  - en matinée - Corrida de Rejoneo "mixte":
     Toros et novillos du Capea, pour Pablo Hermoso de Mendoza, Lea Vicens et Guillermo Hermoso de Mendoza.
Lundi 21 Mai - au soir:
     Toros de Jandilla, pour Roman, Thomas Joubert
(remplaçant Paco Ureña, blessé au campo) et Alvaro Lorenzo.
 

ILS ETAIENT...  A NÎMES !
    
Vendredi: Les Pablo Romero déçoivent.
     Samedi matin: La "Cape d'or 2018", pour "El Rafi".
     Samedi soir: Sebastian Castella, "a gusto": quatre oreilles.
     Dimanche matin: Juan Bautista, toujours "Premier Consul": quatre oreilles.
    
Dimanche soir: Joli "au revoir" pour Padilla: Trois oreilles.
     Lundi matin: Grande présentation "du Fils du maître" !
     Lundi soir: Entrée bien faible, en clôture.

     19/22 Mai - Notre priorité étant la San Isidro de Madrid, au jour le jour et par le détail, nous laisserons les collègues raconter la Feria Pentecôte à Nîmes, par l'image et le texte. La Feria, débutant le Vendredi 18 Mai et se terminant le Lundi de Pentecôte 21 Mai, était composée de cinq corridas formelles, une de Rejoneo et une novillada piquée. Elle s'est déroulée comme suit:


Vendredi 18 Mai - NÎMES - 1ère de Feria - Plus de 1/2 plaza - Temps nuageux tournant à l'orage, avec grosse pluie au 6ème: Toros de Partido de Resina, correctement présentés, avec mansedumbre générale - Grosse déception (prévisible!)
     Poids de la corrida: 544, 547, 539, 536, 563 et 549 kgs.
     Rafaelillo (de violet et or): Silence après avis; Et Silence après avis -
Decabella laborieusement le manso premier - Même mauvaise conclusion, face au quatrième, après faena "de quantité" et "aboyée".
     Thomas Dufau (de bleu "minuit" et or): Vuelta après avis; et Silence -
Tire cinq largas à son premier, manson et surtout faible. Faena droitière, ménageant le toro, et mort en deux élans - Aucune option devant le cinquième, décasté.
     Juan Leal (de parme et or): Ovation ; et Une oreille -
spectaculaire et pueblerino devant le troisième, tué en deux pinchazos et gros bajonazo - Même scénario devant le sixième, sous la pluie. Deux pinchazos et une entière. Oreille "incompréhensible". 
Ils y étaient:
     La vidéo-résumé de la corrida - par Agnès Peronnet, pour "Feria.tv":
   
 https://player.vimeo.com/video/270779623
     La vidéo-résumé de la corrida - par Jérôme Zuccarelli, pour "Corrida.tv":
     https://www.youtube.com/embed/xvdIEpeyIeY
     La vidéo-résumé de la corrida - par "Arènes de Nîmes - S. Casas Production":
   
 https://www.youtube.com/embed/X_KW8GdS2_g
    
En vidéo: L'actuacion de Juan Leal (6ème) - via "ActuToro Tv":
  
  https://player.vimeo.com/video/270792419?autoplay=1
    
La reseña de la corrida - par Alexandre Guglielmet, pour "ElTico.org":
   
 https://www.eltico.org/index.php?option=com_content&view=article&id=10205:nimes-18-05-2018-la-premiere-oreille-de-la-feria-sous-l-orage-pour-juan-leal-22180518&catid=19&Itemid=238
     Les photos de la corrida - par Laurent Deloye, pour "ElTico.org":
   
 https://www.eltico.org/images/temporadas/2018/Mai/Nimes_18052018/index.html
Avant la corrida, en vidéo: Le lot de Partido de Resina - par "ActuToro Tv"
   
 https://player.vimeo.com/video/269917101?autoplay=1


Samedi 19 Mai - en matinée - NÎMES - 2ème de Feria - Novillada de "la Cape d'Or" -
1/3 de plaza - Beau temps: Novillos de Pagès-Mailhan, dont un sobrero, sorti 6ème - Jeu inégal, le meilleur étant le sobrero, salué d'une vuelta posthume.
     Poids de la novillada: 444, 445, 465, 460, 450 et 438(s) Kgs
     Adrien Salenc (de cannelle et or): Une oreille; et Silence -
très appliqué, devant un premier, tardo. Final en arrimon, et lame entière - Brindé à Denis Loré, un novillo quatrième, rajado, et une faena "d'insistance vaine".
     Angel Tellez  (de blanc et or): Ovation après un avis; et Ovation après un avis -
dut préserver un premier, affaibli par une vuelta de campana. Cogida sans mal dans une bernardina et final en lame tendida et descabello - Brindée à Juan Leal, une faena élégante mais froide, au cinquième, tué d'une lame profonde. Propre mais "sans transmettre"
     El Rafi (de bleu "minuit" et or): Une oreille; et Deux oreilles -
déjà vaillant devant un troisième, rajado, auquel il fallut voler chaque muletazo, le Rafi triompha pleinement face au sobrero, en une faena vibrante et bien ordonnée, conclue en estocade et descabello.
     Au final du festejo: El Rafi remporte la Cape d'Or, de la Peña Antonio Ordoñez, et sort en hombros, par la Porte des Consuls.
Ils y étaient:
     La vidéo-résumé de la novillada - par Agnès Peronnet, pour "Feria.tv":
  
  https://player.vimeo.com/video/270930283 
     La vidéo-résumé de la novillada - par Jérôme Zuccarelli, pour "Corrida.tv":
 
   https://www.youtube.com/embed/hgGAypKrM80
     La vidéo-résumé de la novillada - par "Arènes de Nîmes - S. Casas Production":
   
 https://www.youtube.com/embed/9f_mznxlgUM
     La reseña de la novillada - par Alexandre Guglielmet, pour "ElTico.org":
  
  https://www.eltico.org/index.php?option=com_content&view=article&id=10211:nimes-19-05-2018-matinale-el-rafi-ouvre-la-porte-des-consuls-apres-avoir-coupe-les-deux-oreilles-d-un-pages-mailhan-de-vuelta-16190518&catid=19&Itemid=238
     Les photos de la novillada - par Laurent Deloye, pour "ElTico.org":
  
  http://www.corridafrance.fr/images/temporadas/2018/Mai/Nimes_19052018M/index.html  


Samedi 19 Mai - au soir - NÎMES - 3ème de Feria - Plaza pleine - Temps nuageux, tournant à l'orage, avec nouvelle averse en fin de corrida: Cinq toros de Garcigrande, et un de Domingo Hernandez, sorti 5ème - Lot "homogène" de présence et de noblesse, en force et race limitées. Lot contraire pour El Juli.   
     Poids de la corrida: 525, 519, 529, 530, 547 et 531Kgs
     El Juli (de bleu roi et noir /azabache): Silence; et Silence - mal servi, mais ne forçant pas. Bien au capote, puis "de mas a menos", avec ses opposants, tuant "a lo Juli"!
     Sebastian Castella (de bleu "minuit" et or): Deux oreilles après un avis; et Deux oreilles après deux avis - "a gusto", toute la tarde. Faible son premier; sans classe le cinquième: A chaque fois, Castella trouva "le sitio" et la transmission, cloturant "à bout touchant" et  tuant vite.
     Andy Younes (de tabac et or): Une oreille; et Une oreille - se montra vaillant et talentueux, face à deux toros limités de fond et de classe. En fin de chaque faena, "arrimones" et rapide à l'acier.   
     Au final, Sebastian Castella sort en hombros par la Porte des Consuls, et Andy Younes de même, par celle des cuadrillas.

Ils y étaient:
     La vidéo-résumé de la corrida - par Agnès Peronnet, pour "Feria.tv":
  
  https://player.vimeo.com/video/270912833 
     La vidéo-résumé de la corrida - par Jérôme Zuccarelli, pour "Corrida.tv":
  
  https://www.youtube.com/embed/ZJEpN6r3VGU
     La vidéo-résumé de la corrida - par "Arènes de Nîmes - S. Casas Production":
 
   https://www.youtube.com/embed/nnrySatlweE
    
En vidéo: L'actuacion de  Sebastian Castella (5ème) - via "Actu Toro Tv":
     https://player.vimeo.com/video/270910886?autoplay=1
    
La reseña de la corrida - par Alexandre Guglielmet, pour "ElTico.org":
   
 https://www.eltico.org/index.php?option=com_content&view=article&id=10213:nimes-19-05-2018-tarde-sebastian-castella-par-la-porte-des-consuls-andy-younes-par-celle-des-cuadrillas-les-deux-francais-a-hombros-22190518&catid=19&Itemid=238
     Les photos de la corrida - par Laurent Deloye, pour "ElTico.org":
   
 https://www.eltico.org/images/temporadas/2018/Mai/Nimes_19052018T/index.html
Avant la corrida, en vidéo: Le lot de Garcigrande - via "ActuToro Tv":
  
  https://player.vimeo.com/video/269937699?autoplay=1


Dimanche 20 Mai - en matinée - NÎMES - 4ème de Feria - Plus de 2/3 de plaza - Grand beau: Toros de Juan Pedro Domecq, correctement présentés, homogènes de caisse, mais qui manquèrent trop de force et de race.
     Poids de la corrida:
523, 524, 519, 514, 538 et 520 kgs
    
Enrique Ponce (de blanc cassé et or): Ovation après avis; et Deux oreilles - en "maestro" toute la matinée, alliant "naturelle élégance", technique et grande classe - Ne put qu'essayer de tenir debout son faible premier - Brindée à Juan Bautista, la seconde faena fut toute douceur et esthétique, à un toro très noble... et très limité de forces. - Il tua vite par deux fois, et bien le quatrième.
    
Juan Bautista (de bleu nuit et or): Deux oreilles; et Deux oreilles - a surpris le monde par un quite entre deux paires de banderilles. Faena "douce", à un toro faible, protesté à la sortie, puis arrimon et gros recibir - Face au cinquième, dix delantales parfaits, des banderilles, dont un gros "violin", et une faena torera, malgré la soseria du toro. Demi-lame foudroyante - 14ème Porte des Consuls, pour Bautista!
    
Jesus Enrique Colombo (de bordeaux et or): Une oreille "divisée"; et Silence - aura séduit par son abattage, dans les trois tercios: Vista, "ganas" et facultés toreras, à la cape (larga à genoux), aux banderilles (précis et "enlevé"), et à la muleta (varié et souvent esthétique). Toro faible et trophée discuté, mais le Vénézuélien sera un bon animateur et, pour le moment, bon complément de cartel.  
     En fin de course, Juan Bautista sortit en hombros, par la Porte des Consuls; et Enrique Ponce de même, par la porte des Cuadrillas.
Ils y étaient:
     La vidéo-résumé de la corrida - par Agnès Peronnet, pour "Feria.tv":
     https://player.vimeo.com/video/271068984 
     La vidéo-résumé de la corrida - par Jérôme Zuccarelli, pour "Corrida.tv":
     La vidéo-résumé de la corrida - par "Arènes de Nîmes - S. Casas Production":
   
 https://www.youtube.com/embed/LRV5br1QZEE
    
En vidéo: L'actuacion de  Juan Bautista - via "Actu Toro Tv": attente
    
La reseña de la corrida - par Alexandre Guglielmet, pour "ElTico.org":
     https://www.eltico.org/index.php?option=com_content&view=article&id=10221:nimes-20-05-2018-matinale-nouvelle-porte-des-consuls-pour-juan-bautista-16200518&catid=19&Itemid=238
     Les photos de la corrida - par Laurent Deloye, pour "ElTico.org":
     https://www.eltico.org/images/temporadas/2018/Mai/Nimes_20052018M/index.html
Avant la corrida, en vidéo: Le lot de Juan Pedro Domecq - via "ActuToro Tv":
     https://player.vimeo.com/video/269962463?autoplay=1%22


Dimanche 20 Mai - au soir - NÎMES - 5ème de Feria
- Plaza quasi pleine - Beau temps (après pluie, juste avant la corrida): Toros de Nuñez del Cuvillo, justes de présenc, de force et allant "a menos" - Invalide, le 5ème a été puntillé sur place, et remplacé par le sobrero, faible, lui aussi.
     Poids de la corrida:
514, 506, 515, 518, 495 (s), et 511 Kgs.
    
Juan Juan Jose Padilla (de blanc et or, soutaché noir): Une oreille; et Deux oreilles - a fait à Nîmes des adieux émus, mettant "double turbo" en une actuacion où il a tout déballé, face aux meilleur lot, noble et sans race, de Cuvillo. Alegria, brindis à Simon Casas, pavillon de pirate, tout y est passé… très bien passé! - Padilla, illa, illa!!!!
    
Jose Maria Manzanares (de bleu outremer et or): Silence; et Vuelta, après un avis - ne put qu'élégamment soutenir un premier adversaire "de mas a menos" - Il aurait probablement coupé, au cinquième bis, lui-même faible et a menos, si son trasteo, tout en "bon goût" ne s'était clos de deux recibir, avec mort lente du Cuvillo.
    
Andres Roca Rey. : Une oreille; et Silence - dut à l'efficacité de son estocade, pelin baja, de couper un trophée, après faena bien léchée mais sans grand vibrato, devant un premier adversaire soso, limité en tout - Il ne put rien devant le sixième, qui provoqua batacazo, mais continua "sur les genoux" - Lamentable!
     Au final: Sortie en hombros par la Porte des Consuls, pour Juan Jose Padilla.
Ils y étaient:
     La vidéo-résumé de la corrida - par Agnès Peronnet, pour "Feria.tv": attente
     La vidéo-résumé de la corrida - par Jérôme Zuccarelli, pour "Corrida.tv":
     
https://www.youtube.com/embed/JgHOEe4DOc0
     La vidéo-résumé de la corrida - par "Arènes de Nîmes - S. Casas Production":
     https://www.youtube.com/embed/qY3fHIxDduo
    
En vidéo: L'actuacion de Juan Jose Padilla  - via "ActuToro Tv": attente
    
La reseña de la corrida - par Alexandre Guglielmet, pour "ElTico.org":
     https://www.eltico.org/index.php?option=com_content&view=article&id=10224:nimes-20-05-2018-tarde-juan-jose-padilla-fait-ses-adieux-a-l-aficion-nimoise-par-la-porte-des-consuls-22200518&catid=19&Itemid=238
     Les photos de la corrida - par Laurent Deloye, pour "ElTico.org":
     https://www.eltico.org/images/temporadas/2018/Mai/Nimes_20052018T/index.html
Avant la corrida, en vidéo: Le lot de Nuñez del Cuvillo - via "ActuToro Tv":
     https://player.vimeo.com/video/269978381?autoplay=1


Lundi 21 Mai - en matinée - NÎMES - 6ème de Feria - Corrida de Rejoneo "mixte"
- Plaza quasi pleine - Grand beau: Toros et novillos (3 et 6èmes) du Capea, inégaux de présence et surtout de jeu. Le 1er percuta durement les burladeros; mansote le 2ème; faible, le noble 3ème. Le 5ème montra le plus d'entrain et de vibrato.
    
Pablo Hermoso de Mendoza: Silence; et Ovation - pincha trois fois son premier, après bonne faena - Brillant sur ses nouveaux "Gaiato" et "Bacano", face au quatrième, mais tua mal.
    
Lea Vicens: Une oreille; et Une oreille - parvint à accrocher son premier, sin fijeza et fuyard, brillant notamment avec "Betico" - Dut descabeller le cinquième, qui avait mis en danger "Gacela". Lea Vicens, par la suite, emporta le public, grâce à "Betico", "Bazooka" et "Greco". Bon succès.
    
Guillermo Hermoso de Mendoza: Deux oreilles et rabo; et Silence - toucha un noble troisième, flojete. Actuacion "a mas", finissant avec grand show, monté sur le protecteur "Pirata". Et comme il tua d'un rejon fulminant, Nîmes s'emballa! Vuelta en compagnie du Capea - Changement de bilan devant le sixième, d'abord fuyard, puis arrêté. Echec aux aciers! - "Le métier rentre… richement!"
     Au final, Guillermo Hermoso de Mendoza est sorti en hombros, par la Porte des Consuls; et Lea Vicens de même, par celle des cuadrillas.  
Ils y étaient:
     La vidéo-résumé de la corrida - par Agnès Peronnet, pour "Feria.tv": attente
     La vidéo-résumé de la corrida - par Jérôme Zuccarelli, pour "Corrida.tv":
     https://www.youtube.com/embed/eObntGuNoIo
     La vidéo-résumé de la corrida - par "Arènes de Nîmes - S. Casas Production":
     https://www.youtube.com/embed/AwVfejrpqjo
     La reseña de la corrida - par Alexandre Guglielmet, pour "ElTico.org":
     https://www.eltico.org/index.php?option=com_content&view=article&id=10233:nimes-21-05-2018-matinale-guillermo-hermoso-de-mendoza-par-la-porte-des-consuls-lea-vicens-par-celle-des-cuadrillas-15210518&catid=19&Itemid=238
     Les photos de la corrida - par Laurent Deloye, pour "ElTico.org":
     http://www.corridafrance.fr/images/temporadas/2018/Mai/Nimes_21052018M/index.html


Lundi 21 Mai - au soir - NÎMES - 7ème et dernière de Feria - Moins de 1/3 de plaza - Tarde agréable: Cinq toros de Jandilla et un de Vegahermosa (sorti 6ème), corrects de présence - 3ème, "devuelto" pour faiblesse - Lot limité de forces et de race, le 5ème étant le plus intéressant et "enracé".
    
Poids de la corrida: 527, 521, 532(S), 529, 529 et 530 Kgs.
    
Paco Ureña s'étant blessé au campo, a été remplacé par Thomas Joubert.
    
Thomas Joubert (de bleu roi et or): Une oreille; et Ovation après avis - a séduit par sa personnalité et son toreo emprunt de total stoïcisme. Il essaie tout et réussit souvent, "muy amanoletado", en des suertes spectaculaires qui accrochent le public: le début de faena au premier; la réception du quatrième, "a portagayola" du centre, de dos, par tafalleras; les cambios, les arrucinas… Il pincha chaque toro, ce qui a réduit "les stats".
    
Roman (de gris plomb et or): Ovation après avis; et Vuelta - toucha un premier adversaire, limité de forces. Après "pique" aux quites avec Lorenzo, une faena "inégale", qui n'entre guère dans le public. Mort en trois élans - Bravito, le cinquième eut belle mobilité, pour une faena encore une fois "intermittente", heureusement close d'une grosse entière, qui déclencha pétition. D'où "vuelta"!  
    
Alvaro Lorenzo (de bleu ciel et or): Ovation; et Une oreille après avis - fera un long toreo, classique, sans trop accrocher, devant le sobrero troisième - Le sixième, manso aquerenciado, alla aux planches, où le jeune diestro lui imposa un final "de classe", qui a surpris et séduit. Oreille, malgré l'épée "caida.  
Ils y étaient:
     La vidéo-résumé de la corrida - par Agnès Peronnet, pour "Feria.tv": attente
     La vidéo-résumé de la corrida - par Jérôme Zuccarelli, pour "Corrida.tv": attente
     La vidéo-résumé de la corrida - par "Arènes de Nîmes - S. Casas Production":
     https://www.youtube.com/embed/a1dE0qFMVe8
    
En vidéo: L'actuacion de   - via "ActuToro Tv":
    
La reseña de la corrida - par Alexandre Guglielmet, pour "ElTico.org":
     https://www.eltico.org/index.php?option=com_content&view=article&id=10236:nimes-21-05-2018-tarde-joubert-lorenzo-une-oreille-chacun-22210518&catid=19&Itemid=238
     Les photos de la corrida - par Laurent Deloye, pour "ElTico.org":
     https://www.eltico.org/images/temporadas/2018/Mai/Nimes_21052018T/index.html
Avant la corrida, en vidéo: Le lot de Jandilla - via "ActuToro Tv":
    
https://player.vimeo.com/video/269986621?autoplay=1

 
 
   VIC-FEZENSAC - Feria del Toro 2018
 
   VIC-FEZENSAC - Feria del Toro 2018.

Samedi 19 Mai - au matin - Novillada piquée:
     Quatre novillos de "El Retamar", pour Miguel Angel Pacheco et El Adoureño.
Samedi 19 Mai - au soir - "Défi ganadero":
     Trois toros de Valdellan et trois de "Los Maños", pour Manuel Escribano, Sergio Flores et Sebastian Ritter
(remplaçant Manolo Vanegas - grave lésion vertébrale, au campo).
Dimanche 20 Mai - au matin - Corrida-concours d'encastes Santa Coloma:
     Toros, respectivement, de La Quinta, Juan Luis Fraile, Pilar Buendía Pallares, Vinhas, Ana Romero et "Los Maños", pour Domingo Lopez Chaves, Pepe Moral et Tomas Campos.
Dimanche 20 Mai - au soir:
     Toros de Raso de Portillo, pour Octavio Chacon, Antonio Nazaré et Alberto Lamelas.
Lundi 21 Mai - au soir:
     Toros de Pedraza de Yeltes,  para Curro Diaz, Daniel Luque et Emilio de Justo.
 

ILS ETAIENT... A VIC-FEZENSAC
    
Samedi matin: Un grand novillo de Retamar
     Samedi après-midi: "Défi" en gris.
    
Dimanche matin: Le concours s'arrêta… au premier toro, de La Quinta.
     Dimanche soir: Mansada de Raso de Portillo.
     Lundi soir: Corrida de Pedraza "accidentée" !

     19/22 Mai - Notre priorité étant la San Isidro de Madrid, au jour le jour et par le détail, nous laisserons les collègues raconter la Feria Pentecôte à Vic-Fezensac, par l'image et le texte. La Feria, débutant le 19 Mai et se terminant le 21, était composée de cinq corridas, et s'est déroulée comme suit:


Samedi 19 Mai - au matin - VIC-FEZENSAC - 1ère de Feria / Novillada piquée - Demi plaza - Beau temps: Quatre novillos de "El Retamar", de grande présence, dont les 3 et surtout 4èmes ont donné jeu spectaculaire. Mansos, les deux premiers - Gros tercio de piques, pour ce novillo quatrième, du nom de "Acevejon", auquel fut concédé Vuelta posthume. - Salut du mayoral, en fin de festejo.
     Miguel Angel Pacheco (de carmin et or): Ovation; et Une oreille après avis - vaillant et appliqué devant le premier, manso et faible. Estocade tombée - Même registre, avec plus d'élégance (et profondeur à gauche), face au troisième, noble et faiblot. Tua en deux temps.  
     El Adoureño (de bleu de France et or, soutaché de noir): Division; et Silence - n'a pu redresser la barre d'un début de temporada très laborieux - Peu d'option devant le deuxième, manso violent, mal tué (atravesada et cinq descabellos) - Touchant le fameux quatrième, qui va prendre quatre grosses piques par Laurent Langlois, Adoureño va être "un peu just", débutant bien mais allant "a menos", sans poder ni dominio, et tuant bas.  
Ils y étaient:
     La vidéo-résumé de la novillada - par Yves Pétriat, pour "Feria.tv":
     https://player.vimeo.com/video/270897454
     La video-résumé de la novillada (25'19'') - par Alain Garres:
     https://www.youtube.com/embed/foZleNoakdc
     La reseña de la novillada - par Thierry Reboul, pour "ElTico.org":
     https://www.eltico.org/index.php?option=com_content&view=article&id=10210:vic-fezensac-19-mai-2018-matinale-un-grand-el-retamar-et-un-superbe-tercio-de-piques-15190518&catid=19&Itemid=238
Avant la novillada, en vidéo: Le lot de Retamar - par Yves Pétriat, pour "Feria.tv":
     https://player.vimeo.com/video/270292085

 
Samedi 19 Mai - au soir - VIC-FEZENSAC - 2ème de Feria: "Défi ganadero"
- Moins de 2/3 de plaza - Temps orageux: Trois toros de Valdellan (1, sobrero 3ème et 5); et trois de "Los Maños" (2, 4 et 6èmes), en général décevants par leur manque de caste, allant rapidement "a menos", après des premiers tiers désordonnés - Le 3ème, de Valdellan, cojo, a été remplacé par le sobrero du même fer, le plus brillant et fijo, à la pique.
     Manuel Escribano (de bleu roi et or): Silence; et Division après avis - débuta fort, par larga à genoux, mais le Valdellan, faible, alla "a menos", et l'épée, tombée, mit beaucoup de temps à faire effet - Bis repetita face au quatrième, de "Los Maños": Après deux largas, grisaille et tout "a menos", avec toro "endormi". Pinchazo et basse. - Pas très concerné!  
     Sergio Flores (de jaune et noir/azabache): Silence "siffloté"; et Division après avis - donna de bonnes véroniques à un premier adversaire de "Los Maños", qui va vite "serrer", sur les deux cornes. - Rien d'enthousiasmant, sur la longue et volumineuse faena au Valdellan cinquième, décasté. Seule une dosantina réveilla le public, qui "replongea" après une fin laborieuse.
     Sebastian Ritter (de pourpre et or - remplaçant Manolo Vanegas): Silence; et Silence - se montra fade et limité, face à un lot de même calibre - Trasteo sans poder, devant le sobrero aux cornes astilladas; et de même devant le dernier, de Los Maños. par deux fois, il devra abréger, et tua mal - "N'avait rien à faire ici!" - dit-on.  
Ils y étaient:
     La vidéo-résumé de la corrida - par Yves Pétriat, pour "Feria.tv":
     https://player.vimeo.com/video/270932003
     La vidéo-résumé de la corrida ( ) - par Alain Garres: Attente
     La reseña de la corrida - par Thierry Reboul, pour "ElTico.org":
     https://www.eltico.org/index.php?option=com_content&view=article&id=10215:vic-fezensac-19-05-2018-tarde-tarde-de-toros-aussi-grise-que-le-ciel-23190518&catid=19&Itemid=238
     Les photos de la corrida - par Philippe Latour, pour "ElTico.org":
    
http://www.corridafrance.fr/images/temporadas/2018/Mai/Vic_19052018T/index.html
Avant la corrida, en vidéo: Le lot du "Desafio": Valdellan et Maños - par Yves Pétriat, pour "Feria.tv":
     https://player.vimeo.com/video/270311086


Dimanche 20 Mai - au matin - VIC-FEZENSAC - 3ème de Feria: Corrida-concours d'encastes Santa Coloma - 3/4 de plaza - Temps agréable: Toros, tous bien présentés, respectivement de: La Quinta (brave en trois puyazos "a mas", bien valorisé par son lidiador), Pilar Buendía Pallares, Christophe Yonnet (hors concours, remplaçant le Vinhas, blessé au corral), San Martin (faible et parado), Ana Romero (sans race, affaibli et vite a menos) et "Los Maños"( mal lidié, accentuant manque de caste) - En un mot: le concours aurait pu s'arrêter "au premier"!
     Domingo Lopez Chaves (de pourpre et or): Ovation après avis; et Silence - se montra excellent lidiador, menant bon premier tiers et faisant briller le toro, à la muleta. Faena "a mas", finissant par baisser vraiment la main en une série droitière, et deux à la naturelle. Malheureusement, il ne tua pas - S'est efforcé devant le faible, de San Martin, qu'il tua "bas".
     Pepe Moral (de gris plomb et or): Silence; et Silence - donnera quelques beaux gestes, epars, devant le Buendia Pallares, soso à la puya et vite a menos - Le cinquième laissera le Sévillano s'exprimer, au capote. Par contre, à la muleta, il ne permet rien, "vidé", après trois piques sans fijeza ni bravoure.  
     Tomas Campos (de blanc et or): Silence après avis; et Silence - se verra peu en confiance devant le Yonnet troisième, éteint au troisième tiers - Manquant d'autorité à la lidia du Toro de Los Maños, Campos en paiera les frais, à la muleta, pour la conclusion bien grise d'un concours… inexistant. Ils y étaient:
     La vidéo-résumé de la corrida - par Yves Pétriat, pour "Feria.tv":
     https://player.vimeo.com/video/271045367
     La vidéo-résumé de la corrida (14'04'') - par Alain Garres:
     https://www.youtube.com/embed/PIvI5XfYSos
     La reseña de la corrida - par Thierry Reboul, pour "ElTico.org":
     https://www.eltico.org/index.php?option=com_content&view=article&id=10222:vic-fezensac-20-05-2018-matinale-no-hay-malo-la-quinta-16200518&catid=19&Itemid=238
     Les photos de la corrida - par Philippe Latour, pour "ElTico.org":
     http://www.corridafrance.fr/images/temporadas/2018/Mai/Vic_20052018M/index.html 


Dimanche 20 Mai - au soir - VIC-FEZENSAC - 4ème de Feria - Moins de 3/4 de plaza - Grand beau: Cinq toros de Raso de Portillo, et un de "El Quiñon" (même propriétaire et encaste), sorti 3ème - Corrida bien présentée et armée, mais… six mansos, sans caste pour la plupart, ne laissant que peu d'opportunités aux toreros, pour faire "le Toreo d'aujourd'hui". Et comme, a priori, ils ne savent faire "que cela" !!!
     Octavio Chacon (de vert pomme et or): Division au salut, après avis; et Sifflets - eut deux bonnes séries droitières, face au difficile premier, puis se désunit, tuant mal. D'où la division, dans les gradins - L'astifino quatrième est un manso sans caste, et sans option, que Chacon tuera très mal. D'où "musica de viento".
     Antonio Nazaré (de bleu nuit et or): Silence; et Silence - ne peut que tirer des muletazos isolés, un à un, sur la corne droite du deuxième. A gauche: Interdit! Va mettre un gros bajonazo - Nazaré se rattrapera, en partie, par un bon volapié au cinquième, toro soson, ne transmettant rien. Quelques bons muletazos, dans un ensemble "plat".
     Alberto Lamelas (de blanc et or): Ovation; et Silence après avis - a ici le public en poche, suite à ses odyssées, " gestos y gestas" passés. Mais face au manso troisième, court de charges et "reponiendo", Lamelas va multiplier les demi-passes en séries électriques, avant de clore en deux élans "bas" - Un peu le même scénario devant le sixième, manso "court", qui lui aura cependant permis une bonne réception au capote. Mato mal!
Ils y étaient:
     La vidéo-résumé de la corrida (Lamelas, au 3ème) - par Yves Pétriat, pour "Feria.tv":
     https://player.vimeo.com/video/271049123
     La vidéo-résumé de la corrida ( ) - par Alain Garres: Attente
     La reseña de la corrida - par Thierry Reboul, pour "ElTico.org":
     https://www.eltico.org/index.php?option=com_content&view=article&id=10231:vic-fezensac-20-05-2017-tarde-corrida-compliquee-et-complexe-de-raso-de-portillo-7210518&catid=19&Itemid=238
     Les photos de la corrida - par Philippe Latour, pour "ElTico.org":
     https://www.eltico.org/images/temporadas/2018/Mai/Vic_20052018T/index.html
Avant la corrida, en vidéo: Le lot de Raso de Portillo - par Yves Pétriat, pour "Feria.tv":
     https://player.vimeo.com/video/270341108

A suivre...

 
 
 
 
 

POUR QUE L'ON N'OUBLIE JAMAIS !!

     Le 17 Juin 2017, Ivan Fandiño perdait la vie, en plaza d'Aire-sur-Adour. - "La Junta des Peñas Aturines" a ouvert une souscription afin d'ériger, près de la plaza Maurice Lauche, un hommage, pérenne, au diestro de Orduña, que nombre d'aficionados appréciaient au plus haut point, dans le Sud-Ouest et ailleurs, pour sa sincérité, son courage et son indépendance. Ce sera une statue, un buste, une plaque de bronze… cela dépendra de la générosité de tous, et de leur Aficion. 
     De fait, par sa façon d'être torero, "dans et hors les ruedos", Ivan Fandiño et son souvenir méritent bien… une vraie statue!
     En toute indépendance, Toros2000 a décidé de soutenir ce projet, pour l'admiration portée à Ivan Fandiño, le Torero... et l'Homme. Qu'on ne l'oublie pas!

     Pour s'informer et participer - par "La Junta des Peñas Aturines": (Faire clic droit: à ouvrir dans une nouvelle fenêtre)
    
https://www.leetchi.com/c/hommage-au-maestro-ivan-fandino

 
 
 
 
 
 
UN GRAND SALUT ET ABRAZO...
     ... à tous ceux qui nous suivent et envoient des mails, souvent émouvants, Français Aficionados installés au Mexique, au Brésil, en Chine, en Afrique du Sud, en Russie, au Chili, ou ... à Colmar !!!  (Si d'autres nous suivent, depuis d'autres terres, merci de le signaler!)
     Merci à vous, bonne route et bonne Aficion, même... là-bas !!!
     Fidèlement, depuis la France - Toros2000
 
 
 
 
 
 

GALERIES PHOTOS - Patrick Beuglot : SOUVENIRS, SOUVENIRS… DES FERIAS DE SUD-OUEST !
     "Ces toros et ces hommes… ce jour-là!" 

 

     Avis: Ces longues séries de photos n'ont pas vocation, ni prétention, "à l'artistique", mais plutôt celles de reportages sur "Ce qui s'est passé ce jour-là, toro par toro". Ainsi, vous retrouverez des moments que vous avez vécus, ou découvrirez ceux que vous auriez pu vivre, avec "ces Toros et ces hommes.. ce jour-là !"

     Avertissement technique:  Pour ouvrir chaque galerie, faire clic droit sur le lien et "Ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre" - (On peut visionner "en global", au "Uno por Uno", choisir "la" photo qui intéresse, ouvrir en diaporama; bref, naviguer à volonté)
     Bonne route, en espérant que cela vous plaira ! - Merci

 

TEMPORADA 2017

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     29 Juillet - Rejoneo - Toros de Rosa Rodrigues,  pour Pablo Hermoso de Mendoza, Joao Moura et Lea Vicens.
     https://photos.app.goo.gl/zzcBYb2AVAi3BUSt2

     30 Juillet - Toros de Robert Margé, pour Manuel Escribano, Daniel Luque et Thomas Joubert.
      https://photos.app.goo.gl/JhyjGnIVwD0J5VLJ3

 

TEMPORADA 2016

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     31 Juillet - Toros de Montealto, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Thomas Dufau.
     https://goo.gl/photos/mT1P4M2cWHiVvNC76

     15 Août - Corrida Goyesca: Toros de Domingo Hernandez, pour Miguel Angel Perera, Alberto Lopez Simon et Jose Garrido.
     https://photos.app.goo.gl/vaSZx2f2CbeXaX2n2

     3 Septembre: Toros de Pedres, pour Curro Diaz, Ivan Fandiño et Javier Jimenez. 
     (en reconstruction)

     4 Septembre: Toros d'Alcurrucen, pour Sebastian Castella, Daniel Luque et Jose Garrido.
     (en reconstruction)

DAX 2016:  Absent pour conflit avec les responsables.
MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 

TEMPORADA 2015

LES CORRIDAS DE BAYONNE
    
2 Août - Toros de Montalvo, pour Morenito de Aranda, Manuel Escribano et Ivan Fandiño.  
     (en reconstruction)
    
     15 Août - Goyesca - Toros de Antonio Bañuelos, pour Juan Bautista, Daniel Luque et Lopez Simon.
     https://goo.gl/photos/jEf2ueZBHPgDbsjh6
    
     5 Septembre: Toros de Pedres, pour Eugenio de Mora, Juan del Alamo, et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/ew3VtLzbnvnNfUox9

     6 Septembre: Toros de Garcigrande, pour Sebastian Castella, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
     https://goo.gl/photos/LNFcjxTVvJw9goLdA


DAX - Feria 2015
     13 Août: Toros de Jandilla, pour Diego Urdiales, Joselito Adame et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/Sj5RZAr8sQZQPwxF9
    
     14 Août: Toros d'Antonio Bañuelos, pour Enrique Ponce, Ivan Fandiño et Daniel Luque.
     https://goo.gl/photos/aBoY2k8PWdRZM7Hv7
    
     15 Août (matin): Toros de Domingo Hernandez, pour El Juli, Jose Maria Manzanares et Pepe Moral.
     https://goo.gl/photos/UrXcuJLZ8fZNG7f97
    
     16 Août: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Manolo Escribano et Alberto Aguilar. 
     (en reconstruction)

DAX - Les corridas de "La Salsa 2015".
     12 Septembre: Toros de Cuadri, pour Fernando Robleño, Javier Castaño et Alberto Lamelas.  
     (en reconstruction)

     13 Septembre: Toros de Montalvo, pour Juan Mora, Jose Maria Manzanares et Miguel Angel Perera.  
     (en reconstruction)


MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 

   TEMPORADA 2014
 

LES CORRIDAS DE BAYONNE 2014
    
9 Août - Toros de Pedres, pour Paco Ureña, Jimenez Fortes et Juan Leal.
    
https://goo.gl/photos/CCRigYHJkUdTFYir6

     10 Août - Toros de Montalvo, pour Ivan Fandiño, Daniel Luque et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/EPo7BQEi2pARkQAo6

     6 Septembre - Toros d'Adolfo Martin, pour Fernando Robleño, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
     https://goo.gl/photos/c14FR7Evit19D9887

     7 Septembre - Toros de Garcigrande, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Ivan Fandiño.
     https://goo.gl/photos/7UeQxUnTGbGz2KWM7


MONT DE MARSAN - Feria de La Madeleine 2014
     16 Juillet - 1ère: Toros de Zalduendo, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Thomas Dufau.
    
https://goo.gl/photos/Dr8CSCe2mexAPEpW6

     17 Juillet - 2ème: Toros de La Quinta,  pour Antonio Ferrera, El Juli et Ivan Fandiño.
    
https://goo.gl/photos/hfrPyeSNzReLyoD39

     18 Juillet - 3ème: Toros de Fuente Ymbro et Joselito, pour Juan Jose Padilla, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/atem39mWT878C41m6

     19 Juillet - 4ème: Toros de Victorino Martin, pour Diego Urdiales, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/SvT16kZvvyNNpuqs8

     20 Juillet - 5ème: Toros de Miura, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Javier Castaño
    
https://goo.gl/photos/evpEjBricqJUBVsT7


DAX - Feria 2014
     14 Août - 1ère: Toros de Montalvo, pour Enrique Ponce, Miguel Angel Perera et Juan del Alamo.
    
https://goo.gl/photos/9QFHDs3z5L6sKimV7  

     15 Août/matin - 2ème: Toros de Garcigrande, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/3aeiSAHZ1GStjCnu6

     15 Août/soir -3ème: Toros de Torrestrella, pour Juan Jose Padilla, Daniel Luque et David Galvan.
    
https://goo.gl/photos/KhqnhydecAjG3o1q7

     16 Août - 4ème: Toros de Pedraza de Yeltes, pour Antonio Ferrera, Diego Urdiales et Javier Castaño.
    
https://goo.gl/photos/4CiSShvi8KjGiDdE7

     17 Août - 5ème: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Thomas Dufau.
  
  https://goo.gl/photos/wtvF7n2AAPkZqaTw8
 


DAX - Les corridas de "La Salsa 2014".
     13 Septembre: Toros de Victoriano del Rio, pour El Juli, Sebastian Castella et Roman.
    
https://goo.gl/photos/W7D7bWLeWYuqjRM98

     14 Septembre: Toros de La Quinta, pour El Cid, Ivan Fandiño et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/ai8KbJH7tA4mNnUt8

 
 
 
A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…
 

« SIGNES DU TORO »  - France 3, la Taurine

     Retrouvez les programmes, les émissions, les archives vidéo, les interviews, les chroniques, les anecdotes et humeurs de la planète « Toros », sur la page « Signes du toro » :
    
Actualité: 
         
http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/emissions/signes-du-toro    
 

LES ARCHIVES DE « TENDIDO SUD »

     Chaque semaine, regardez « Tendido Sud », programme taurin présenté par Christophe Chay, dorénavant sur "TV SUD":
    
A voir, le sommaire, sur: 
          http://www.mediasdusud.fr/emissions/tendido%20sud

     Les archives de "Tendido Sud" - Via "Youtube":
          https://www.youtube.com/results?search_query=Tendido+Sud

 
 
ARCHIVES MADRILENES...
 

LES REVUES "TAURODELTA" 2016

A Voir et revoir: Toute l'actualité de la plaza Monumental de Madrid, durant la temporada 2016. Des articles et des archives à découvrir, parcourir et approfondir - ici en PDF:
     N°80 - Novembre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/80/revista_80.pdf
     N°79 - Octobre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/79/revista_79.pdf
     N°78 - Septembre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/78/revista_78.pdf
     N°77 - Août: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/77/revista_77.pdf
     N°76 - Juillet: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/76/revista_76.pdf
     N°75 - Juin: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/75/revista_75.pdf
     N°74 - Mai: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/74/revista_74.pdf
     N°73 - Avril: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/73/revista_73.pdf

Revue "Taurodelta" - 2016 et les années précédentes:
     http://www.las-ventas.com/revista.asp

 
 
ARCHIVES TAURINES
 
   UN "GROS" PEU D'HISTOIRE…

 

     L'hiver et là! Et avec lui, le temps de la réflexion; le temps d'apprendre, encore et toujours; le temps de vivre sa passion et la conforter, en revivant l'Histoire. Et à ce sujet, quelle que soit l'opinion que chacun puisse avoir d'André Viard, il convient de voir et revoir l'immense boulot qui est le sien, concrétisé par l'exposition et les documents audiovisuels qu'il a conçus et présentés, cette année, au fil de plusieurs grandes ferias, d'Espagne et de France. "Les Tauromachies Universelles": une authentique "Œuvre", tant sur le plan didactique qu'artistique, en défense du Toro et de la Fiesta Brava, non par l'insulte, le mépris, la menace et la violence, mais simplement, concrètement, par "l'Histoire", apportée à tous, grands et petits, Aficionados et néophytes, sur un monde "de lumière et d'honneur", que certains, ignares et faussement sensibles, veulent "éradiquer"…
     L'hiver est là! On a le temps! Certes on n'osera demander "aux antis" d'avoir patience et sagesse "d'apprendre un peu, et "connaitre… avant de parler!", car ce sont deux choses dont ils sont absolument, définitivement, incapables… Mais vous qui passez souvent ici, parce que vous êtes "Aficionados et bonnes gens", vous allez vous régaler.
     En tous cas, "Un gros coup de Sombrero" à André Viard, pour tout ce qu'il fait, en défense de la Fiesta, et notamment pour cette "Histoire de Tauromachies Universelles" 2016.

A découvrir, en vidéos:
     La présentation de l'exposition et ses objectifs - André Viard, par Carlos Millet:
     https://www.youtube.com/embed/1_Ax8ZH8Mp0 

     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 1ère partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/rpAFAa4JBEA
     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 2ème partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/xDOIlPqDL10
     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 3ème partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/5Dyl-bJTTs4

 

     VIDEOS  -  « ABSOLUMENT GENIAL ! »  

     Pour l'Hiver 2011/2012...

     Vous êtes Aficionado ! Vous avez le temps! C’est l’hiver... ou l'été!!!  Il fait froid, il vente... ou il pleut ! Rien ne vaut le coin du feu… ou d'un parapluie!
     Profitez de ces instants, à votre rythme, pour regarder cette longue série de courts reportages (moins de cinq minutes, en général), intitulés « Jueves Taurinos », qui nous vient du Mexique, et qui, en une masse d’archives absolument géniale, nous rapporte « le Toreo de là-bas » et son histoire, mais également « la Fiesta Brava… de partout, au long des ans ».
     On trouvera ici des documents « uniques » sur les figures du Toreo, leur vie, leur personnalité toreras, les cornadas qui ont jalonné leur biographie. On trouvera des images totalement inconnues, sur les suertes du Toreo les plus rares, les plus risquées… avec leurs conséquences. Bref, on trouvera tout ce qui fait que « eux ont osé…que nous n’oserons jamais ». Et c’est pour cela « qu’ils sont tous Toreros », et que nous sommes… qu’aficionados ! Mais « de bons… aficionados ! »

     A ne manquer sous aucun prétexte, cette grande série (en 38 chapitres) du site taurin altoromexico.com, commentée par Heriberto Murieta, à l’écran de Toros2000 grâce à Churumbeldelavilla, via Youtube, et qui sera mise en ligne, ici, « dix par dix ! »
     Que lo pasen bien !!!


La présentation des « JUEVES TAURINOS » :
    
http://www.youtube.com/embed/0vMohwtkKdk 

« JUEVES TAURINOS – 1 »(4’54)
    
http://www.youtube.com/embed/uAbFNOOZkjs

« JUEVES TAURINOS – 2 » (4’11)
    
http://www.youtube.com/embed/K2pDypRLLXk

« JUEVES TAURINOS – 3 » (3’48)
    
http://www.youtube.com/embed/b9FdpCosNEw

« JUEVES TAURINOS – 4 » (4’56)
    
http://www.youtube.com/embed/CC3kkI862eA

« JUEVES TAURINOS – 5 » (3’59)
    
http://www.youtube.com/embed/u2fFxfpSvfM

« JUEVES TAURINOS – 6 » (3’36)
    
http://www.youtube.com/embed/wABU06nUleg

« JUEVES TAURINOS – 7 » (4’56)
    
http://www.youtube.com/embed/aqj8poiPZvk

« JUEVES TAURINOS – 8 » (4’25)
    
http://www.youtube.com/embed/TDKL2cmizAw

« JUEVES TAURINOS – 9 » (3’36)
    
http://www.youtube.com/embed/Um0LV7e3E28

« JUEVES TAURINOS – 10 » (5’30)
    
http://www.youtube.com/embed/4frvoa-m56M

« JUEVES TAURINOS – 11 » (4’51): Carlos Arruza et Alfredo Leal
    
http://www.youtube.com/embed/MsiB8JzlSCQ

« JUEVES TAURINOS – 12 » (4’18)
    
http://www.youtube.com/embed/gBAeNaswYqE

« JUEVES TAURINOS – 13 » (3’42)
    
http://www.youtube.com/embed/l44vitUocGc

« JUEVES TAURINOS – 14 » (3’12)
    
http://www.youtube.com/embed/kOL7LReO9O0

« JUEVES TAURINOS – 15 » (4’42)
    
http://www.youtube.com/embed/ji_ca8doBDw

« JUEVES TAURINOS – 16 » (4’01)
    
http://www.youtube.com/embed/LhgjGbdPD9s

« JUEVES TAURINOS – 17 » (4’07)
    
http://www.youtube.com/embed/mCP79EIPAeo

« JUEVES TAURINOS – 18 » (2’49)
    
http://www.youtube.com/embed/cq68Ipvojus

« JUEVES TAURINOS – 19 » (4’49)
     http://www.youtube.com/embed/jyrcEpSs_KM

« JUEVES TAURINOS – 20 » (5’36)
     http://www.youtube.com/embed/9oXxIVC7lec

« JUEVES TAURINOS – 21 » (4’11)
     http://www.youtube.com/embed/leoexbnrx9c

« JUEVES TAURINOS – 22 » (3’16)
     http://www.youtube.com/embed/v8ZMEKNmXXI

« JUEVES TAURINOS – 23 » (3’53)
     http://www.youtube.com/embed/fmWhdn1pCgo

« JUEVES TAURINOS – 24 » (3’35)
     http://www.youtube.com/embed/Wu1XXPL1Szs

« JUEVES TAURINOS – 25 » (4’07)
     http://www.youtube.com/embed/ZfZWj64Bwb0

« JUEVES TAURINOS – 26 » (5’13)
     http://www.youtube.com/embed/tLPCFGa-6Cg

« JUEVES TAURINOS – 27 »
   
 En attente.

« JUEVES TAURINOS – 28 » (3’03)
    
http://www.youtube.com/embed/BheJDuaVd_Q

« JUEVES TAURINOS – 29 » (2’31)
     http://www.youtube.com/embed/9Iu6oCfH-y8

« JUEVES TAURINOS – 30 » (4’35)
    
http://www.youtube.com/embed/_l0BrpTEYMs

« JUEVES TAURINOS – 31 » (3’50)
     http://www.youtube.com/embed/I92V6TsD0Zk

« JUEVES TAURINOS – 32 » (4’13)
     http://www.youtube.com/embed/SuM40G4DK6c

« JUEVES TAURINOS – 33 » (5’12)
     http://www.youtube.com/embed/KWQR-cM4JCI

« JUEVES TAURINOS – 34 » (4’21)
     http://www.youtube.com/embed/dOL3nrYgD_A

« JUEVES TAURINOS – 35 » (2’54)
     http://www.youtube.com/embed/nP38JCOVHwM

« JUEVES TAURINOS – 36 » (5’15)
     http://www.youtube.com/embed/zaufYl6FZ24

« JUEVES TAURINOS – 37 » (3’35)
     http://www.youtube.com/embed/oV6actzR9TQ

« JUEVES TAURINOS – 38 » (3’09)
     http://www.youtube.com/embed/fwdbOeebSpA

« JUEVES TAURINOS – 39 » (4’00)
     http://www.youtube.com/embed/_UY-dEebJHg

« JUEVES TAURINOS – 40 » (4’55)
     http://www.youtube.com/embed/TSkot8MHhxA

 

 
 

LES GRANDES ARCHIVES DU PASSE !!!
     Le Toro et le Toreo « d’hier »… 100 ans d’histoire, par l’image, dans cette page spéciale du quotidien "ABC", de Séville:
               « CIEN AÑOS DE TOROS – UN SIGLO DE IMAGENES »
    
                    Ici: http://www.abcdesevilla.es/informacion/archivo_taurino/index.asp