L'ACTUALITÉ TAURINE
(Les dernières 48 H)
Pour toute l'actualité archivée d'Août
cliquer sur "Août"  ci-dessus (par dizaines)  -  (De même, pour tous les autres mois, à leur place - par dizaines de jours)
Les Chroniques de 
Patrick Beuglot
 
 

I     ICI, NOUS COMPRENONS, ET ACCEPTONS, QUE L'ON DISE: "LA CORRIDA, JE N'AIME PAS!"
                                                                        MAIS NOUS N'ACCEPTERONS JAMAIS QUE L'ON DISE: " LA CORRIDA, JE N'AIME PAS…DONC, IL FAUT LA SUPPRIMER! "

 
 
 
"EN CES TEMPS DE DISCOURS BIEN DEMAGOGIQUES, JE VOUS SOUHAITE, A TOUS ET CHACUN, "LE MEILLEUR 2018 POSSIBLE", EN FAISANT DE SON MIEUX… TOUJOURS SINCEREMENT !!!"  
                                                                                                                                                                                                                                                            Patrick Beuglot
 
 
 
 ACTUALITE... 
 
 
   MANIZALES - Fin de la Feria del Café 2018
 
MANIZALES - 63ème Feria Taurina del Café  

Dimanche 7 Janvier:
     Toros de "Dosgutierrez", pour Luis Bolivar, Alberto Lopez Simon et José Garrido.
Lundi 8 Janvier:
     Toros de "Santa Bárbara", pour Juan Bautista, Ramses et Gines Marin.
Mardi 9 Janvier - Novillada piquée:
     Novillos de "Achury Viejo" pour Sebastian Caqueza, Andres Bedoya et Santiago Fresneda (début en piquée).
Mercredi 10 Janvier:
     Toros de Paispamba, pour Leandro de Andalucía, Roman et Juan de Castilla.
Jeudi 11 Janvier, en nocturne: Festival:
     Novillos de Ernesto Gutierrez, pour Enrique Ponce, Pepe Manrique, El Juli, Luis Bolivar, Sebastian Castella  et Andres  Roca Rey.
Vendredi 12 Janvier:
     Toros de Juan Bernardo Caicedo, pour Sebastian Castella, José Arcila et Andres Roca Rey.
Samedi 13 Janvier:
     Toros de Ernesto Gutierrez, pour Enrique Ponce et El Juli, en mano a mano.

 A lire: "Manizales, Feria unica!" - par Jorge Arturo Diaz Reyes, dans "CronicaToro":
     https://todotoroblog.blogspot.fr/2018/01/previa-manizales-feria-63.html

 

MANIZALES - 6ème: TOTALE GRISAILLE !!!
     Triomphateur à Cali, Juan Bernardo Caicedo "devuelve el triunfo" à Manizales.
     Corrida très bien présentée, mais "vide de tout"!
     La seule oreille à Andres Roca Rey… parce qu'il en fallait une!

     13 Janvier: On ne comprend pas les toreros, et à plus forte raison les mozos de espada!  - Comment, par une tarde "de suie et de pluie", sur un sable gris comme celui de Bilbao ou presque, peut-on choisir des vestidos aussi tristes que le gris anthracite de Roca Rey, ou le lilas et azabache de Castella?
     - Bien sûr, les maestros ont leur mot à dire mais, de plus en plus souvent, le mozo prépare "la silla", avec le vestido de lumières "dont c'est le tour!". Selon la longueur de la tournée, on fait le voyage avec trois ou quatre trajes, qui sont "numérotés", et donc "on alterne", à chacun son tour… Manque de pot, un costume qui étincelle au grand soleil, malgré "la tristesse du ton", aurait tendance à "accompagner l'enterrement", le jour où il pleut à grands seaux. A que si!!!
     On parle de cet infime "détail" (mais qui peut aussi compter!), parce que dans le ruedo, il ne s'est pas passé grand-chose, hier à Manizales, malgré la belle présence des toros de Juan Bernardo Caicedo, que l'on attendait, après leur triomphes, il y a peu, à Cali. Malheureusement, là: "Plumage" mais pas de ramage!: La corrida "no sirvio!", manquant de race et de durée…Dès lors, les trois diestros firent ce qu'ils purent, en désespoir de cause: Castella fit "de la fine technique", irréprochable… Jose Arcila, le local, "s'envola" par deux fois, à tuer sans muleta, récoltant plus "de bleus et bosses" que de résultats… Et du coup, face à un sobrero de Santa Barbara, remplaçant.. le remplaçant d'un beau sixième, c'est Roca Rey qui remporte la timbale, en faisant plus de bruit que de beauté. Vêtu de gris-noir et or, le Péruvien coupe la seule oreille d'une tarde "humide et triste". A oublier!

     Vendredi 12 Janvier - MANIZALES (Colombie) - 4ème corrida (6ème de Feria) - Quasi plein - La pluie et la grisaille "totale": Toros de Juan Bernardo Caicedo, bien présentés, variopintos, bien armés, sérieux, mais qui, hélas, ont déçu: Tous allèrent "de mas a menos", rajandose, se compliquant au fil de la lidia. Manque de race et de caste!  Le sixième a été changé deux fois, le sobrero "bis" étant un exemplaire de Santa Barbara, juste de présence, mais qui aurait donné bon jeu s'il avait eu bien plus de force. a ce sujet, on ne répétera jamais assez qu'on ne change pas un toro parce que le public hurle à cause de la mansedumbre du bicho, comme ce fut le cas ici. - Hélas, après le triomphe de Cali, échec ganadero.
     Poids de la corrida: 484, 490, 474, 500, 470 et 494 (Sbis) Kgs.
    
Sebastian Castella (de lilas et noir/azabache): Applaudissements; et Silence - Se montra torero "technique" devant un premier ayant qualité mais trop peu de fond, et s'abîmant une patte au final de la faena: Séries sur les deux mains, sans pouvoir "appuyer", parfaites mais sans pouvoir créer l'émotion. Deux tiers d'épée en arrière, tendue, obligeant au descabello. - Bien au capote devant un quatrième, castaño salpicado, qui s'arrêta aussitôt, l'obligeant à abréger. Début assis à l'estribo, puis… "a menos"! Lame habile et "une bonne suée pour rien!"
   
 Jose Arcila (de bleu France et or): Palmas; et Palmas - sortit "a triunfar", de quelque manière que ce soit, en "sa" terre. Malheureusement il ne put montrer que de bons détails, tant au capote qu'à la muleta, devant un premier adversaire "vide" de force et de caste.- Voyant que le manso cinquième  ne lui permettrait rien, le Colombien essaya de tous côtés, de toutes les façons et, désespéré de ne pouvoir triompher, se lança matar "sin muleta". Deux fois, pour deux revolcones… heureusement sans autre conséquence que créer la division. Dommage!
    
Andres Roca Rey (de gris anthracite et or): Palmas; et Une oreille - fut vite "trop puissant" pour le troisième de la grise tarde. Le Péruvien "monta dessus", en vain, et tua vite - Incompréhensiblement, le président rentra le sixième, bien présenté mais protesté par le public, pour "manso". Sortit le sobrero, du même fer, qui lui, s'avéra invalide. Devuelto après le premier contact au cheval. Sort alors "le 6ème Tris", sobrero de Santa Barbara, manson, limité de force et de race, mais devant lequel Roca Rey multiplia les prouesses, finissant par enthousiasmer un public qui lui applaudit tout et lui fit couper un trophée, malgré une lame trasera et basse.

Ils y étaient:
     La vidéo-résumé de la corrida - par Agnès Peronnet, pour "Feria.tv":
     https://player.vimeo.com/video/250974891
     La vidéo-résumé de la corrida - via "De Toros.Tv" Carlos Millet : attente
     La reseña de la corrida - par Jorge Arturo Diaz Reyes, pour "CronicaToro"/Colombia:
     https://todotoroblog.blogspot.fr/2018/01/manizales-6-de-feria.html
     La reseña de la corrida - par Miguel Manzanares, dans "Torosenelmundo":
     https://torosenelmundo.com/2018/01/12/en-manizales-solitaria-oreja-y-una-tarde-para-el-olvido/
     La reseña de la corrida - par G.Rodriguez, dans "Tendido 7"/Colombia:
     http://tendido7.com.co/la-presentaci%C3%B3n-impecable-de-los-juan-bernardos-en-manizalessu-juego-y-el-rey-roca
     "Le geste, incompris, de Jose Arcila - par G.Rodriguez, dans "Tendido 7"/Colombia:
     http://tendido7.com.co/el-incomprendido-gesto-de-arcila-en-manizales
     La reseña de la corrida - par Julian Parra, pour "Antena 2":

     http://www.antena2.com.co/toros/noticias/oreja-solitaria-roca-rey-117932

     Les photos de la corrida - par Cafo Ossa, dans "CronicaToro":
     http://torovista.blogspot.fr/2018/01/galeria-6a-anizales.html

 

MANIZALES - 7ème et dernière: "NOVILLADA D'APOTHEOSE!"
     Enrique Ponce et Juli sortent a hombros, après "Trop"!!!!
     Indulto de "Canario", manso de Don Ernesto Gutierrez…

     14 Janvier: Là… c'est "too much!" - La feria de Manizales s'est close sur la sortie conjointe des deux figures "en duel", Enrique Ponce et Juli, après que chacun ait fait des diableries, avec cape, muleta et épée, devant "des novillos de quatre et cinq ans", mal présentés et mal armés d'Ernesto Gutierrez. Six oreilles, un indulto, des faenas "d'interminable gusto"… mais une pâle défense de… ce que devrait être la Fiesta Brava, en Colombie et ailleurs.
     On l'a toujours prôné ici: Être "Torista" à outrance est une hérésie… mais être "Torerista" jusqu'à l'hystérie est d'une bêtise sans nom. Il nous semble que le mot "Aficionado" implique d'être "Toreista", c'est-à-dire qu'à la vue de la lidia d'un toro de combat "normal", on puisse apprécier les qualités, ou les manques de l'homme qui la mène, dans les trois tiers. Et cela implique automatiquement la générosité envers le torero si les difficultés qu'il affronte sont importantes, comme la reconnaissance totale de la "Caste" d'un toro, même s'il coince un peu après deux puyazos "con fijeza" et  une demi faena "con poder", de la part du torero… et non de "l'infirmier". Être "Toreista" est "vouloir et savoir" faire l'équilibre entre les conditions du toro, bonnes ou médiocres, et la capacité de l'homme à les affronter. Ce qui n'empêche nullement "de monter au plafond" lorsque cet "équilibre" se transforme en symphonie.
     Hier encore, Enrique Ponce a monté deux "symphonies"… mais il n'y avait pas de toro! Hier, le Juli a ouvert grande la porte du triomphe, mais après avoir estoqué comme un sagouin, ce qui devrait lui valoir, ici comme ailleurs, "plus de pitos que de palmas"!!!
     Hier donc, la Feria de Manizales s'est achevée sur une totale euphorie, écrivant un chapitre de plus… à la décadence de la Fiesta Brava…
     Pas besoin de Janssen, pour démolir ce qui reste...

     Samedi 13 Janvier - MANIZALES (Colombie) - 5ème corrida (7ème et dernière de Feria) - Plaza pleine - Temps gris et pluvieux (15 minutes de retard au paseo): Toros de Don Ernesto Gutierrez, mal présentés, lamentablement armés, limités de force et de race; mansos et sosos. Par la grâce du torero, le premier, du nom de "Canario", noble manso, a été indulté.
     Poids de la corrida: 498, 450, 456, 486, 466 et 468 kgs.
   
 Mano a mano entre Enrique Ponce et El Juli
     Enrique Ponce (de havane et or): Deux oreilles "symboliques" du toro indulté; Deux oreilles; et Deux vueltas
- monta une faena "des siennes", face à un toro d'ouverture sorti gazapon après s'être comporté en manson au cheval. Faena complète, de très grande esthétique et lente majesté, à un toro qu'il fallut "soutenir" plus que dominer. Le toro "tint" la distance, noble à souhait, raison pour laquelle l'indulto a été demandé et accepté par une présidence dont la responsabilité, ici, est très lourde - Face au troisième, au départ protesté parce que terciado et brocho de pitones, Ponce "se lâcha" totalement, retenant le manso dans des séries "a mas", faisant oublier "le combat", laissant aller son inspiration artistique au point même d'aller changer muleta pour capote, en fin de faena, en une ultime trouvaille "sui generis". Folie dans les gradins… et deux oreilles après bajonazo. Por favor! - Le cinquième faible et manso, fit mine de "rajarse". Ponce inventa mille diableries, debout ou à genoux, toujours majestueux, mais tua mal, en deux entrées, basses.
    
El Juli (de bleu électrique et or) : Ovation; Deux oreilles; et Ovation -  a "écrasé" trois toritos de son poder, avec cape et muleta, avant de les estoquer médiocrement: Il pincha les deux et sixième, perdant des trophées; mais coupa les deux oreilles "de la Puerta Grande", au quatrième, après un Julipié… de catégorie!
     Au final de cette "finale d'apothéose", les deux diestros sont sortis "en hombros" par la Porte Grande.  

Ils y étaient:
     La vidéo-résumé de la corrida - par Agnès Peronnet, pour "Feria.tv":
     https://player.vimeo.com/video/251052280
     La vidéo-résumé de la corrida - via "De Toros.Tv" Carlos Millet : attente
     La reseña de la corrida - par Jorge Arturo Diaz Reyes, pour "CronicaToro"/Colombia:
     https://todotoroblog.blogspot.fr/2018/01/manizales-7-de-feria.html
     La reseña de la corrida - par Miguel Manzanares, dans "Torosenelmundo":
     https://torosenelmundo.com/2018/01/13/en-manizales-triunfan-las-miserias-taurinas/
     La reseña de la corrida - par G.Rodriguez, dans "Tendido 7"/Colombia:
     http://tendido7.com.co/ponce-es-leyenda-manizales-lo-corona-con-la-quinta-catedral-y-el-voceador
     La reseña de la corrida - par Julian Parra, pour "Antena 2":
     http://www.antena2.com.co/toros/noticias/enrique-ponce-triunfador-oficial-de-manizales-117956
     Les photos de la corrida - par Cafo Ossa, dans "CronicaToro":
     http://torovista.blogspot.fr/2018/01/galeria-7-manizales.html

 

LES TROPHEES DE LA 63ème FERIA DE MANIZALES…

     14 Janvier: On le sait, "aux Amériques", les affaires vont très vite, concernant le palmarès des Ferias. A peine le dernier toro est il arrastré, le dernier maestro triomphateur est il jeté dans la camionnette, "au sortir de la sortie a hombros" que le grand jury de la Feria s'est réuni et à dicté verdict. Les secrétaires ne chômant pas non plus, on a le grand palmarès de la Feria bien plus vite qu'il ne faut pour l'écrire et le présenter.
     Donc, le palmarès de la Feria de Manzales 2018, 63ème du nom, est le suivant:

     "La Catedral de Oro" (réplique en or de la cathédrale de Manizales) au triomphateur de la Feria, est attribué à ENRIQUE PONCE (c'est la 5ème fois qu'il la remporte).
     Trophée au meilleur lot de Toros: SANTA BARBARA,
lidié le 8 Janvier, par Juan Bautista, Ramses Ruiz et Gines Marin.
     Trophée à la meilleure estocade: RAMSES RUIZ
     Par ailleurs, ENRIQUE PONCE remporte également le trophée "Voceador" du quotidien de Manizales "La Patria".

 
 
     Pendant Manizales...
 

QUI PEUT Y CROIRE ?
     Pepe Moral signe avec… Julian Guerra!

     10 Janvier: Comment cela peut il marcher? - Comment un artiste, avec  tout cela comprend "d'états d'âmes", d'inspiration autant que de doute, peut-il "coïncider" avec les façons et les options d'un "bucheron", parfois sympathique, parfois détestable, tant dans les despachos que les callejons?
     La nouvelle est tombée, hier: Pepe Moral, le Sévillan, "fils spirituel et torero" de Manolo Cortes, vient de se confier à Julian Guerra, dont on sait à quel point l'association avec Lopez Simon a fait des étincelles, jusqu'à… explosion finale.
     Il faudra "beaucoup de diplomatie" à l'un, pour s'adapter aux "gueulantes" de l'autre; et à l'autre, une patience infinie (qu'il n'a pas!), pour supporter les "intermittences" du premier…
     Qui donc peut croire à une association de personnalités si distinctes, quand l'un parle "finesse" et l'autre "force"? - En tout état de cause, une association "qui va faire parler!", avant d'en constater les premiers résultats.
     Et qui sait ????

 

ALBERTO AGUILAR ANNONCE QU'IL VA RACCROCHER… FIN 2018.

     10 Janvier: On a toujours beaucoup de mal à comprendre, et accepter, qu'un torero annonce, en hiver "qu'il va raccrocher, en fin de la temporada qui vient!"
     - Certes c'est tout à fait honorable et respectable, mais, si l'on peut "entendre" un tel projet, de la part d'un chanteur, d'un acteur, d'un footballeur, voire même d'un boxeur… on aura toujours un gros doute sur les intentions, et surtout "les capacités", morales et donc physiques, d'un homme qui se joue la peau, à chaque pas qu'il va faire, durant plusieurs mois…
     "Inconsciemment", insensiblement, le coureur automobile qui annonce sa proche retraite "lève le pied"… Comment un torero, dont la réputation est basée sur le courage et l'engagement, pourra t'il les maintenir au niveau qui a fait sa gloire…"s'il sait" qu'il va raccrocher, au futur Octobre? Et comment les empresas engageront ils "ses adieux", bien conscientes que le garçon, même malgré lui, ne vas pas y aller "à fond"? Par ailleurs, quelle sera la réaction du public, au premier pas "en arrière", au troisième pinchazo?
     C'est pourtant l'option que vient de choisir Alberto Aguilar, le petit (par la taille, mais grand par le cœur!) et encore jeune, diestro Madrilène, à la veille d'une saison qu'il annonce comme "la dernière". Une décision "forcée", car la cornada de Cali, le 26 Décembre 2013, a causé à sa jambe, et à son nerf sciatique des séquelles irréversibles qui ont gravement bouleversé sa trajectoire professionnelle. Des lésions que l'on essaiera de corriger, en fin d'année, par une intervention chirurgicale, délicate…
     Une trajectoire qui forcent le respect, et à bien des égards, l'admiration: "Le petit" Alberto Aguilar a toujours été là, présent, devant "des géants"! Souhaitons seulement qu'il puisse assurer… "un an de plus"! Et ça… ce n'est pas évident car, "le pourra t'il" ? Et d'autre part… "le laissera t'on"?

A lire, dans "ABC": "Alberto Aguilar annonce sa retirada":
     http://www.abc.es/cultura/toros/abci-alberto-aguilar-anuncia-retirada-ruedos-201801100124_noticia.html   

 

JULI "CHAUFFE LES MOTEURS"…

     12 Janvier: Finies, les vacances! Les toreros-vedettes sortent de leur hiver… de diverses façons. Certains vont rester au chaud, toréant de salon des toros "de rêve", dans leur salles d'entraînement, chauffées et bardées de miroirs! D'autres vont aller s'enfermer dans un cortijo du bout du monde, sans lumière ni chauffage, pour s'affûter au rythme d'un stage commando…
     Et puis il y a ceux "qui n'arrêtent jamais" et qui, malgré mille corridas lidiées, milles toros toréés, sentent bouillir leur sang, en fin de chaque repas, au point de se lever et péguer une série de naturelles "énormes"… avec leur serviette de table!  - Juli est de ceux-là et, malgré son alternative de 1998 (vingt ans, cette année!) et un visage qui ressemble chaque jour d'avantage… à celui de son père, le Julian "pense et vit Toros", chaque jour que Dieu fait. Il est comme ça!
     Mais "Il est plus encore!": En bon "bûcheron du Toreo" qu'il est, Juli a besoin de toréer, et de toréer "en vrai"! Aussi, pour chauffer les moteurs, rien de mieux que "Les Amériques". Certes les dollars n'y ont plus le même poids, la même couleur, la même odeur, et souvent il faut transiger… mais les publics y sont fervents et les toros plus accommodants. Là-bas, on ne va pas trop regimber sur un Julipié encore "plus Julipié" que de coutume, surtout si "ça tombe vite!" Alors, pour chauffer les muscles, affûter les automatismes, relancer la partie "lidiadora" du cerveau, sorte d'ordinateur torero, directement branché au cœur et au poignet… on va toréer par là-bas. Et on va toréer beaucoup! - Juli vient de s'envoler pour une longue série de  contrats qui va nous le ramener "plus riche qu'avant", dans tous les sens du terme, le financier étant peut-être le moindre… Voyez plutôt le calendrier:
    
13 Janvier: Manizales (Colombie). 16 Janvier: Moroleon (début de la longue tournée "Mexicaine"). 19 Janvier: Morelia. 20 Janvier: Tlaxcala, où il disputera son premier mano a mano avec Sergio Flores (qui est de là!). 2 Février: Leon (toujours au Mexique). 3 Février: Queretaro. 4 Février: Mexico - Plaza Monumental, en mano a mano-revanche, avec Sergio Flores. 9, 10 et 11 Février: Contrats en plazas de province. 17 Février: Medellin (Colombie) et 18 Février (Bogota)
    
Bien entendu, les avions vont voyager, "entre" toutes ces dates, et, bien que parfois "serré-serré!", Juli redeviendra Julian Lopez, le temps de quelques jours de repos, avec femme et enfants…
     Mais on peu parier que même là...  "au sortir de table", possible qu'il prenne le temps de quelques naturelles "énormes", ou d'un Julipié, "de salon", au chien de la maison…
     En tout cas, arrivé à Olivenza, Castellon et Fallas…une chose est sûre: Juli "sera chaud"!!! Digo yo…

 

VALDEMORILLO 2018 : "UNE AUTRE FERIA!"

     12 Janvier: Peut on penser que, depuis la présence des caméras de la télé, la Feria de San Blas, en plaza de Valdemorillo… a changé?
     - Certes, elle a changé depuis bien plus longtemps et, la plaza en dur, désormais chauffée, ne laisse qu'à de bien vieux souvenirs "la portatil" dont des toros "de grand trapio" mais souvent "mu mansos" secouaient toutes les membrures de leurs "décharges, le plus souvent par un temps glacial ou… sous un ciel de neige.
     Cette Valdemorillo n'est plus, depuis très longtemps… Pourtant, c'était bien "cette Valdemorillo-là" qui ouvrait temporada! On aimait y aller voir, avant tout… des toracos! Et face à eux, des jeunes qui voulaient tenter la chance; ou des anciens, qui souhaitaient la retrouver; bref, tous essayaient de se faire remarquer, avant que les grandes ferias ne se dessinent…C'était souvent "pile ou face"!
     Puis, en accommodant mieux les publics sur ses gradins, Valdemorillo en a fait de même avec les toreros, dans son ruedo. Des "figuras" sont parfois venues… avec les toros qui leur correspondaient. Valdemorillo n'avait pas perdu son nom, mais peut-être un peu de son âme… d'autant que "Dame Télé" s'y est installée, avec ses millions...
     Les dernières années n'ont guère porté chance à certains de ses toreros engagés: On sait l'amitié fidèle de Valdemorrillo pour Victor Barrio, lequel avait "explosé", sous l'œil de caméras, en 2015. Et l'an dernier, reste pour l'Histoire, la présence d'Ivan Fandiño, en son vestido coutumier vert "quasi fluo" et or…
     Définitivement, "Valdemorillo porte t'elle chance ?" - Qui lo sa?
     Pour 2018, la Feria de San Blas prend un nouveau tournant, notamment en présentant un cartel "Artistico". De plaza "de guerre", ne voilà t'il pas qu'elle s'en va vers plaza "de dentelle"? - Non, bien entendu, car tous les toros qui sortent, ici ou ailleurs, sont "de lidia". Donc…"con cuidado!" Mais quand même: Un mano a mano entre Juan Mora et Curro Diaz (même "en mixte"), pouvait "se rêver" en une autre occasion, une autre plaza, une autre Feria.... Mais au fond, imaginons que, face à une corrida "digne", les deux diestros triomphent fort… peut-être aurions-nous là les fondations d'une nouvelle "pareja torera"! - Et pourquoi pas? On a vu pire! - Bref, ce sera un des points d'intérêt d'une Feria de San Blas y la Candelaria de Valdemorillo 2018, programmant quatre festejos (quatre corridas et une novillada, en deux week end), dont les affiches sont les suivantes:

VALDEMORILLO - Feria de San Blas y La Candelaria 2018

Samedi 3 Février - Novillada piquée:
     Novillos de Montealto, pour Angel Téllez, Antonio Catalan "Toñete", et Alejandro Mora (qui débute en piquée).
Dimanche 4 Février - 1ère corida:
     Toros de Monte la Ermita, pour Antonio Gaspar "Paulita", Miguel de Pablo et Juan Miguel (qui prend alternative).
Samedi 10 Février - Corrida mixte:
     Toros de El Pilar, Leonardo Hernandez à cheval, Juan Mora et Curro Diaz.
Dimanche 11 Févier:
     Toros de Pablo Mayoral, pour Rafaelillo, Manuel Escribano et Saul Jimenez Fortes.

 

ACTUALITE DE FRANCE… ET D’UN AILLEURS TAURIN!

      13 Janvier:  Toros2000, chaque samedi, passe le relais à un site de réelle importance, pour ce qui est de « la Culture Taurine ». Allez donc voir, régulièrement, le calendrier de manifestations d’Aficion, loin ou tout près de chez vous, en visitant :
    
La semaine de www.toreria.net

 
VOUS AVEZ MANQUE LE "TENDIDO CERO" DE CETTE SEMAINE... (Emission du 13 Janvier 2018)   
     ... prenez le temps de le visionner (ou de le revoir), ici, en la rediffusion de TVE2  :

     http://www.rtve.es/alacarta/videos/tendido-cero/tendido-cero-13-01-18/4418698/ 
 

LES CARTELES D'ARLES 2018

     13 Janvier: "Cela va vite!"  - A peine est on sorti des "Bilans et Stats" de la Temporada 2017, que 2018 s'affiche déjà, en particulier en l'une des premières plazas de France: Arles.
     A son habitude, l'Empresa Arlésienne a présenté les affiches de ces deux Ferias, "Pâques et Riz", en grande convivialité autant que de sérieux. Des affiches qui susciteront les commentaires de certains "Toristas", qui ne retrouveront peut-être pas "ce qui faisait Arles", surtout à Pâques. Cependant, les carteles sont "ouverts", essayant de faire place à la jeunesse, au côté de valeurs amplement confirmées.
     Moment très émouvant de cette manifestation: La présence de Nestor Garcia, apoderado du pauvre Ivan Fandiño, pour se voir remettre en son nom, le Trophée au triomphateur de la Temporada 2017, en Arles. Tout le monde avait au souvenir son actuacion aux toros de Pedraza de Yeltes, et en ce jour d'hiver, bien des regards se sont couverts de soudaine buée. A son habitude, sobre et digne, Nestor Garcia a rappelé l'importance qu'avait eue la France, pour le Torero de Orduña… avec, en écho dans le cœur de chacun des présents: L'importance qu'avait eue Fandiño, pour l'Aficion de France…
    2018 est donc vraiment bien lancée… Arles annonçant les combinaisons suivantes, pour ses deux Ferias:

     ARLES - Feria de Pâques 2018
Vendredi 30 Mars : Course Camarguaise.
Samedi 31 Mars (au matin) : Novillada sans picar, à l'occasion des 30 ans de l'Ecole Taurine d'Arles. 
Samedi 31 Mars (au soir) :
     Toros de "El Freixo" (El Juli), pour El Juli, Juan Bautista et Andres Roca Rey.

Dimanche 1er Avril (au matin) - Novillada piquée:
     Novillos de Los Galos, Frères Jalabert, Concha y Sierra, Blohorn, Pagés-Mailhan et Pierre-Henri Callet, pour Adrien Salenc, El Adoureño et El Rafi (début en piquée).
Dimanche 1er Avril (au soir) :
     Toros de Jandilla, pour Miguel Angel Perera, Gines Marin et Andy Younes.
Lundi 2 Avril (au matin) - Corrida de Rejones :
     Toros de San Pelayo (Capea), pour Andy Cartagena, Diego Ventura et Leonardo Hernandez.

Lundi 2 Avril (au soir) :
     Toros de Alcurrucen, pour El Fandi, Jose Garrido et Luis David Adame.

     ARLES - Feria du Riz 2018  
Samedi 8 Septembre - Corrida Goyesca:
     Toros de Victoriano del Rio, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et José Maria Manzanares.
Dimanche 9 Septembre :
     Toros de Baltasar Ibán, pour Emilio de Justo, Juan del Alamo et Juan Leal.

 A ce sujet:
    
La présentation des Carteles d'Arles 2018 - via "Corrida.tv":
     http://www.corrida.tv/rubriques/actualites/index.asp?id=3526
    
A lire: L'interview de Juan Bautista, co Empresa d'Arles - par Laurent Deloye, dans "Eltico.org":
     https://www.eltico.org/index.php?option=com_content&view=article&id=9401:jean-baptiste-jalabert-la-priorite-pour-nous-c-est-d-arriver-a-satisfaire-notre-public-23120118&catid=19&Itemid=238
     A voir: Les photos de la manifestation - par Laurent Deloye, dans "Eltico.org":
     http://www.corridafrance.fr/images/actualites/2018/Janvier/Arles_12012018/index.html

 

SELON JOSE MATA…
     en … "Toros en el Mundo TV"

     Au Mexique, Jose Mata est une espèce "d'enfant terrible" du journalisme taurin. Grande gueule autant que grand aficionado, il écrit et parle avec exigence et "passion totale", ce qui le mène souvent à quelques outrances, pourtant non exemptes de vérité.
     Chaque semaine, Jose Mata, directeur de la revue taurine "Toros en el Mundo", présente un magazine vidéo, d'environ 40 minutes, où il commente l'actualité "des deux côtés du Charco", mais surtout, "de sa Terre", Mejico !
     A suivre, ici, chaque semaine:

     "TOROS EN EL MUNDO TV" -  Programme 12 Janvier 2018 - par JOSE MATA: 
     https://www.youtube.com/embed/3tU8X6dEQ3c
    

 

MEXICO: JOSE GARRIDO COUPE UNE OREILLE
     Mansada compliquée de Arroyo Zarco
     Entrée… catastrophique!

     15 Janvier: Imaginez un peu: 5000 personnes, tout au plus! (Certains disent bien moins!)  Dans une plaza qui peut en contenir 45.000, bien serrées. Un désastre! - Certes l'empresa s'en sort probablement, car elle ne doit guère être "large", au plan des divers émoluments… et de plus, "Il y a l'argent de laz Télé"!!!" Alors, on paie les factures! On fait comprendre aux toreros que c'est déjà "un privilège" de faire le paseo à la Monumental Mejico… y en paz!
     5000 spectateurs, "par ici", beaucoup s'en contenteraient… mais là!!!  Imaginons avec quel "moral" vont sortir les diestros, quelle que soit leur valeur, pour toréer!!! Moins de 5000 places occupées, près de 40000 places vides!! - Enfin bref! L'empresa et l'Aficion sont en train d'enterrer la Mexico Taurine… et bientôt tout le pays. Certains s'en réjouiront d'importance.
     Pour la neuvième corrida de la Temporada, dite "grande", à la Mexico, il est sorti un lot d'Arroyo Zarco, dont trois exemplaires au moins furent absolument "imbuvables", dans le cadre général d'une mansada inégalement présentée…
     Les revisteros Mexicains ayant une approche radicalement opposée du spectacle, on a du mal à trouver juste milieu, certains "niant tout mérite" alors que d'autres "en font un peu trop", dans l'autre sens… Une chose est certaine: Jose Garrido s'est montré à son avantage, coupant la seule oreille de la tarde. Un résultat important, "au plan Comm", pour l'Extremeño, en espérant qu'il trouvera, "pour la pub", deux ou trois photos des bonnes naturelles qu'il pégua au troisième de la tarde… avec un peu de monde, derrière, dans le tendido. En fait, ce sera probablement là le plus difficile!
     Ignacio Garibay, lui, n'a eu que peu d'option; et le jeune a confirmé en vain une alternative déjà sans lendemain… ou presque!
     Ayyyy, Mexico!  

     Dimanche 14 Janvier - MEXICO (Plaza Monumental) - 9ème corrida de la Temporada Grande - Moins d'1/8ème de plaza (5000?) - Ciel bleu mais froid intense: Toros d'Arroyo Zarco, très inégaux de présence (sauf le dernier, de trapio) et mansos, les trois derniers s'avérant impossibles, avec la palme au 5ème. Seul, le 3ème se montra à la hauteur. Le 6ème sauta au callejon.
     Poids de la corrida: 477, 502, 476, 477, 535 et 525 kgs.
     Diego Sanchez a confirmé son alternative devant le toro "Brillante" - N°230 - 477 kgs - de Arroyo Zarco. Vêtu de mauve et or, le diestro fut applaudi.
     Ignacio Garibay (de gris plomb et or): Silence; et Silence -  est, on le sait, un torero "de gusto". Le vétéran le démontra en quelques lances face au lucero deuxième. Par la suite, après deux trincherazos d'entrée, les choses se gâtèrent et le torero, perdant confiance, mit beaucoup de pico et autres précautions, parvenant à faire illusion en quelques bons muletazos, isolés, avant de de tuer, desprendido, en deux élans. - Devant le quatrième, même "punition", mais en pire, Garibay volant quelques muletazos avant de tuer, vilain et atravesado, en deux voyages.
     Jose Garrido (de pourpre et or): Une oreille; et Silence -  vit sortir, en premier adversaire (3ème de la tarde) un castaño, sérieux de pitones, bizco du droit, qui lui permit de composer, à la véronique, avant de monter une faena "a mas", surtout sur main gauche, avec grande sobriété et fermeté. Toro sérieux, bravucon au cheval et noble à la muleta, surtout à gauche. Faena du goût du public, qui obtint une oreille après une estocade "atracandose de toro", mais à l'arrivée "en arrière et tombée". - Le cinquième afficha immédiatement charges courtes et retours secs, dès le capote, avant de confirmer mansedumbre totale en partant vite aux barrières. Garrido porfia en tablas, vaillant, mais tua mal.  
     Diego Sanchez (de mauve et or): Applaudissements; et Silence - confirma dignement son alternative devant un premier toro qui se montra noblon, soson, avant d'aller à menos. Le jeune diestro d'Aguascalientes toréa bien au capote, tant aux véroniques de réception qu'aux chicuelinas du quite, avant d'aligner de bons muletazos, surtout droitiers, mais sans pouvoir transmettre. Estocade entière et quelques rares mouchoirs - Le sixième sauta d'entrée au callejon et bouscula le picador Cobos, avant de confirmer son manque "de tout", au troisième tiers. Sanchez "essaya" puis dut abréger, tuant rapidement.

Ils y étaient:
     La vidéo-résumé de la corrida - par "Plaza de toros Mexico":
     https://player.vimeo.com/video/251090235?autoplay=1
     La video-résumé de la corrida - via "Toroestoro": Attente
     La reseña de la corrida - par Jose Mata, dans "Toros en el mundo":
     https://torosenelmundo.com/2018/01/14/en-la-monumental-mexico-una-gran-rebanada-de-nada/
     La reseña de la corrida - par Juan Antonio de Labra, pour "AltoroMexico":
     http://www.altoromexico.com/?acc=noticiad&id=30790
     La reseña de la corrida - par Jorge Eduardo, pour "Opinion y Toros":
     http://www.opinionytoros.com/noticias.php?Id=57825
     La reseña de la corrida - par Emilio Mendez, pour "SuerteMatador":
     https://www.suertematador.com/index.php?option=com_content&task=view&id=18278&Itemid=624
     La reseña de la corrida - par , pour "Toros en libertad": Attente
     La reseña et les photos de la corrida - par Marco A. Hierro, pour "Cultoro":
     http://www.cultoro.com/festejos/2018/1/14/toreo-roto-garrido-corta-oreja-tapa-mala-corrida-peor-entrada-27770.html
     Les photos de la corrida - par "Plaza Mexico", par Emilio Mendez, pour "Mundotoro":
     http://www.mundotoro.com/noticia/galerias/plaza-mexico-14-01-18-ntr-toros-tauroplaza-mexico

 
 
 
 
 
UN GRAND SALUT ET ABRAZO...
     ... à tous ceux qui nous suivent et envoient des mails, souvent émouvants, Français Aficionados installés au Mexique, au Brésil, en Chine, en Afrique du Sud, en Russie, au Chili, ou ... à Colmar !!!  (Si d'autres nous suivent, depuis d'autres terres, merci de le signaler!)
     Merci à vous, bonne route et bonne Aficion, même... là-bas !!!
     Fidèlement, depuis la France - Toros2000
 
 
 
 
 

GALERIES PHOTOS - Patrick Beuglot : SOUVENIRS, SOUVENIRS… DES FERIAS DE SUD-OUEST !
     "Ces toros et ces hommes… ce jour-là!" 

 

     Avis: Ces longues séries de photos n'ont pas vocation, ni prétention, "à l'artistique", mais plutôt celles de reportages sur "Ce qui s'est passé ce jour-là, toro par toro". Ainsi, vous retrouverez des moments que vous avez vécus, ou découvrirez ceux que vous auriez pu vivre, avec "ces Toros et ces hommes.. ce jour-là !"

     Avertissement technique:  Pour ouvrir chaque galerie, faire clic droit sur le lien et "Ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre" - (On peut visionner "en global", au "Uno por Uno", choisir "la" photo qui intéresse, ouvrir en diaporama; bref, naviguer à volonté)
     Bonne route, en espérant que cela vous plaira ! - Merci

 

TEMPORADA 2017

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     29 Juillet - Rejoneo - Toros de Rosa Rodrigues,  pour Pablo Hermoso de Mendoza, Joao Moura et Lea Vicens.
     https://photos.app.goo.gl/zzcBYb2AVAi3BUSt2

     30 Juillet - Toros de Robert Margé, pour Manuel Escribano, Daniel Luque et Thomas Joubert.
      https://photos.app.goo.gl/JhyjGnIVwD0J5VLJ3

 

TEMPORADA 2016

LES CORRIDAS DE BAYONNE
     31 Juillet - Toros de Montealto, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Thomas Dufau.
     https://goo.gl/photos/mT1P4M2cWHiVvNC76

     15 Août - Corrida Goyesca: Toros de Domingo Hernandez, pour Miguel Angel Perera, Alberto Lopez Simon et Jose Garrido.
     https://photos.app.goo.gl/vaSZx2f2CbeXaX2n2

     3 Septembre: Toros de Pedres, pour Curro Diaz, Ivan Fandiño et Javier Jimenez. 
     (en reconstruction)

     4 Septembre: Toros d'Alcurrucen, pour Sebastian Castella, Daniel Luque et Jose Garrido.
     (en reconstruction)

DAX 2016:  Absent pour conflit avec les responsables.
MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 

TEMPORADA 2015

LES CORRIDAS DE BAYONNE
    
2 Août - Toros de Montalvo, pour Morenito de Aranda, Manuel Escribano et Ivan Fandiño.  
     (en reconstruction)
    
     15 Août - Goyesca - Toros de Antonio Bañuelos, pour Juan Bautista, Daniel Luque et Lopez Simon.
     https://goo.gl/photos/jEf2ueZBHPgDbsjh6
    
     5 Septembre: Toros de Pedres, pour Eugenio de Mora, Juan del Alamo, et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/ew3VtLzbnvnNfUox9

     6 Septembre: Toros de Garcigrande, pour Sebastian Castella, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
     https://goo.gl/photos/LNFcjxTVvJw9goLdA


DAX - Feria 2015
     13 Août: Toros de Jandilla, pour Diego Urdiales, Joselito Adame et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/Sj5RZAr8sQZQPwxF9
    
     14 Août: Toros d'Antonio Bañuelos, pour Enrique Ponce, Ivan Fandiño et Daniel Luque.
     https://goo.gl/photos/aBoY2k8PWdRZM7Hv7
    
     15 Août (matin): Toros de Domingo Hernandez, pour El Juli, Jose Maria Manzanares et Pepe Moral.
     https://goo.gl/photos/UrXcuJLZ8fZNG7f97
    
     16 Août: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Manolo Escribano et Alberto Aguilar. 
     (en reconstruction)

DAX - Les corridas de "La Salsa 2015".
     12 Septembre: Toros de Cuadri, pour Fernando Robleño, Javier Castaño et Alberto Lamelas.  
     (en reconstruction)

     13 Septembre: Toros de Montalvo, pour Juan Mora, Jose Maria Manzanares et Miguel Angel Perera.  
     (en reconstruction)


MONT DE MARSAN - Feria de la Madeleine 2015:
Absent, pour raison de santé

 

   TEMPORADA 2014
 

LES CORRIDAS DE BAYONNE 2014
    
9 Août - Toros de Pedres, pour Paco Ureña, Jimenez Fortes et Juan Leal.
    
https://goo.gl/photos/CCRigYHJkUdTFYir6

     10 Août - Toros de Montalvo, pour Ivan Fandiño, Daniel Luque et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/EPo7BQEi2pARkQAo6

     6 Septembre - Toros d'Adolfo Martin, pour Fernando Robleño, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
     https://goo.gl/photos/c14FR7Evit19D9887

     7 Septembre - Toros de Garcigrande, pour Juan Bautista, Sebastian Castella et Ivan Fandiño.
     https://goo.gl/photos/7UeQxUnTGbGz2KWM7


MONT DE MARSAN - Feria de La Madeleine 2014
     16 Juillet - 1ère: Toros de Zalduendo, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Thomas Dufau.
    
https://goo.gl/photos/Dr8CSCe2mexAPEpW6

     17 Juillet - 2ème: Toros de La Quinta,  pour Antonio Ferrera, El Juli et Ivan Fandiño.
    
https://goo.gl/photos/hfrPyeSNzReLyoD39

     18 Juillet - 3ème: Toros de Fuente Ymbro et Joselito, pour Juan Jose Padilla, Ivan Fandiño et Joselito Adame.
    
https://goo.gl/photos/atem39mWT878C41m6

     19 Juillet - 4ème: Toros de Victorino Martin, pour Diego Urdiales, Manuel Escribano et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/SvT16kZvvyNNpuqs8

     20 Juillet - 5ème: Toros de Miura, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Javier Castaño
    
https://goo.gl/photos/evpEjBricqJUBVsT7


DAX - Feria 2014
     14 Août - 1ère: Toros de Montalvo, pour Enrique Ponce, Miguel Angel Perera et Juan del Alamo.
    
https://goo.gl/photos/9QFHDs3z5L6sKimV7  

     15 Août/matin - 2ème: Toros de Garcigrande, pour Morante de la Puebla, Jose Maria Manzanares et Juan Leal.
     https://goo.gl/photos/3aeiSAHZ1GStjCnu6

     15 Août/soir -3ème: Toros de Torrestrella, pour Juan Jose Padilla, Daniel Luque et David Galvan.
    
https://goo.gl/photos/KhqnhydecAjG3o1q7

     16 Août - 4ème: Toros de Pedraza de Yeltes, pour Antonio Ferrera, Diego Urdiales et Javier Castaño.
    
https://goo.gl/photos/4CiSShvi8KjGiDdE7

     17 Août - 5ème: Toros de Jose Escolar Gil, pour Rafaelillo, Fernando Robleño et Thomas Dufau.
  
  https://goo.gl/photos/wtvF7n2AAPkZqaTw8
 


DAX - Les corridas de "La Salsa 2014".
     13 Septembre: Toros de Victoriano del Rio, pour El Juli, Sebastian Castella et Roman.
    
https://goo.gl/photos/W7D7bWLeWYuqjRM98

     14 Septembre: Toros de La Quinta, pour El Cid, Ivan Fandiño et Alberto Aguilar.
    
https://goo.gl/photos/ai8KbJH7tA4mNnUt8

 
 
 
A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…   A LA TELEVISION…
 

« SIGNES DU TORO »  - France 3, la Taurine

     Retrouvez les programmes, les émissions, les archives vidéo, les interviews, les chroniques, les anecdotes et humeurs de la planète « Toros », sur la page « Signes du toro » :
    
Actualité: 
         
http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/emissions/signes-du-toro    
 

LES ARCHIVES DE « TENDIDO SUD »

     Chaque semaine, regardez « Tendido Sud », programme taurin présenté par Christophe Chay, dorénavant sur "TV SUD":
    
A voir, le sommaire, sur: 
          http://www.mediasdusud.fr/emissions/tendido%20sud

     Les archives de "Tendido Sud" - Via "Youtube":
          https://www.youtube.com/results?search_query=Tendido+Sud

 
 
ARCHIVES MADRILENES...
 

LES REVUES "TAURODELTA" 2016

A Voir et revoir: Toute l'actualité de la plaza Monumental de Madrid, durant la temporada 2016. Des articles et des archives à découvrir, parcourir et approfondir - ici en PDF:
     N°80 - Novembre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/80/revista_80.pdf
     N°79 - Octobre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/79/revista_79.pdf
     N°78 - Septembre: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/78/revista_78.pdf
     N°77 - Août: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/77/revista_77.pdf
     N°76 - Juillet: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/76/revista_76.pdf
     N°75 - Juin: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/75/revista_75.pdf
     N°74 - Mai: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/74/revista_74.pdf
     N°73 - Avril: http://www.las-ventas.com/r_taurodelta/73/revista_73.pdf

Revue "Taurodelta" - 2016 et les années précédentes:
     http://www.las-ventas.com/revista.asp

 
 
ARCHIVES TAURINES
 
   UN "GROS" PEU D'HISTOIRE…

 

     L'hiver et là! Et avec lui, le temps de la réflexion; le temps d'apprendre, encore et toujours; le temps de vivre sa passion et la conforter, en revivant l'Histoire. Et à ce sujet, quelle que soit l'opinion que chacun puisse avoir d'André Viard, il convient de voir et revoir l'immense boulot qui est le sien, concrétisé par l'exposition et les documents audiovisuels qu'il a conçus et présentés, cette année, au fil de plusieurs grandes ferias, d'Espagne et de France. "Les Tauromachies Universelles": une authentique "Œuvre", tant sur le plan didactique qu'artistique, en défense du Toro et de la Fiesta Brava, non par l'insulte, le mépris, la menace et la violence, mais simplement, concrètement, par "l'Histoire", apportée à tous, grands et petits, Aficionados et néophytes, sur un monde "de lumière et d'honneur", que certains, ignares et faussement sensibles, veulent "éradiquer"…
     L'hiver est là! On a le temps! Certes on n'osera demander "aux antis" d'avoir patience et sagesse "d'apprendre un peu, et "connaitre… avant de parler!", car ce sont deux choses dont ils sont absolument, définitivement, incapables… Mais vous qui passez souvent ici, parce que vous êtes "Aficionados et bonnes gens", vous allez vous régaler.
     En tous cas, "Un gros coup de Sombrero" à André Viard, pour tout ce qu'il fait, en défense de la Fiesta, et notamment pour cette "Histoire de Tauromachies Universelles" 2016.

A découvrir, en vidéos:
     La présentation de l'exposition et ses objectifs - André Viard, par Carlos Millet:
     https://www.youtube.com/embed/1_Ax8ZH8Mp0 

     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 1ère partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/rpAFAa4JBEA
     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 2ème partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/xDOIlPqDL10
     "TAUROMAQUIAS UNIVERSALES" - 3ème partie - par Pedro Octavio Villar:
     https://www.youtube.com/embed/5Dyl-bJTTs4

 

     VIDEOS  -  « ABSOLUMENT GENIAL ! »  

     Pour l'Hiver 2011/2012...

     Vous êtes Aficionado ! Vous avez le temps! C’est l’hiver... ou l'été!!!  Il fait froid, il vente... ou il pleut ! Rien ne vaut le coin du feu… ou d'un parapluie!
     Profitez de ces instants, à votre rythme, pour regarder cette longue série de courts reportages (moins de cinq minutes, en général), intitulés « Jueves Taurinos », qui nous vient du Mexique, et qui, en une masse d’archives absolument géniale, nous rapporte « le Toreo de là-bas » et son histoire, mais également « la Fiesta Brava… de partout, au long des ans ».
     On trouvera ici des documents « uniques » sur les figures du Toreo, leur vie, leur personnalité toreras, les cornadas qui ont jalonné leur biographie. On trouvera des images totalement inconnues, sur les suertes du Toreo les plus rares, les plus risquées… avec leurs conséquences. Bref, on trouvera tout ce qui fait que « eux ont osé…que nous n’oserons jamais ». Et c’est pour cela « qu’ils sont tous Toreros », et que nous sommes… qu’aficionados ! Mais « de bons… aficionados ! »

     A ne manquer sous aucun prétexte, cette grande série (en 38 chapitres) du site taurin altoromexico.com, commentée par Heriberto Murieta, à l’écran de Toros2000 grâce à Churumbeldelavilla, via Youtube, et qui sera mise en ligne, ici, « dix par dix ! »
     Que lo pasen bien !!!


La présentation des « JUEVES TAURINOS » :
    
http://www.youtube.com/embed/0vMohwtkKdk 

« JUEVES TAURINOS – 1 »(4’54)
    
http://www.youtube.com/embed/uAbFNOOZkjs

« JUEVES TAURINOS – 2 » (4’11)
    
http://www.youtube.com/embed/K2pDypRLLXk

« JUEVES TAURINOS – 3 » (3’48)
    
http://www.youtube.com/embed/b9FdpCosNEw

« JUEVES TAURINOS – 4 » (4’56)
    
http://www.youtube.com/embed/CC3kkI862eA

« JUEVES TAURINOS – 5 » (3’59)
    
http://www.youtube.com/embed/u2fFxfpSvfM

« JUEVES TAURINOS – 6 » (3’36)
    
http://www.youtube.com/embed/wABU06nUleg

« JUEVES TAURINOS – 7 » (4’56)
    
http://www.youtube.com/embed/aqj8poiPZvk

« JUEVES TAURINOS – 8 » (4’25)
    
http://www.youtube.com/embed/TDKL2cmizAw

« JUEVES TAURINOS – 9 » (3’36)
    
http://www.youtube.com/embed/Um0LV7e3E28

« JUEVES TAURINOS – 10 » (5’30)
    
http://www.youtube.com/embed/4frvoa-m56M

« JUEVES TAURINOS – 11 » (4’51): Carlos Arruza et Alfredo Leal
    
http://www.youtube.com/embed/MsiB8JzlSCQ

« JUEVES TAURINOS – 12 » (4’18)
    
http://www.youtube.com/embed/gBAeNaswYqE

« JUEVES TAURINOS – 13 » (3’42)
    
http://www.youtube.com/embed/l44vitUocGc

« JUEVES TAURINOS – 14 » (3’12)
    
http://www.youtube.com/embed/kOL7LReO9O0

« JUEVES TAURINOS – 15 » (4’42)
    
http://www.youtube.com/embed/ji_ca8doBDw

« JUEVES TAURINOS – 16 » (4’01)
    
http://www.youtube.com/embed/LhgjGbdPD9s

« JUEVES TAURINOS – 17 » (4’07)
    
http://www.youtube.com/embed/mCP79EIPAeo

« JUEVES TAURINOS – 18 » (2’49)
    
http://www.youtube.com/embed/cq68Ipvojus

« JUEVES TAURINOS – 19 » (4’49)
     http://www.youtube.com/embed/jyrcEpSs_KM

« JUEVES TAURINOS – 20 » (5’36)
     http://www.youtube.com/embed/9oXxIVC7lec

« JUEVES TAURINOS – 21 » (4’11)
     http://www.youtube.com/embed/leoexbnrx9c

« JUEVES TAURINOS – 22 » (3’16)
     http://www.youtube.com/embed/v8ZMEKNmXXI

« JUEVES TAURINOS – 23 » (3’53)
     http://www.youtube.com/embed/fmWhdn1pCgo

« JUEVES TAURINOS – 24 » (3’35)
     http://www.youtube.com/embed/Wu1XXPL1Szs

« JUEVES TAURINOS – 25 » (4’07)
     http://www.youtube.com/embed/ZfZWj64Bwb0

« JUEVES TAURINOS – 26 » (5’13)
     http://www.youtube.com/embed/tLPCFGa-6Cg

« JUEVES TAURINOS – 27 »
   
 En attente.

« JUEVES TAURINOS – 28 » (3’03)
    
http://www.youtube.com/embed/BheJDuaVd_Q

« JUEVES TAURINOS – 29 » (2’31)
     http://www.youtube.com/embed/9Iu6oCfH-y8

« JUEVES TAURINOS – 30 » (4’35)
    
http://www.youtube.com/embed/_l0BrpTEYMs

« JUEVES TAURINOS – 31 » (3’50)
     http://www.youtube.com/embed/I92V6TsD0Zk

« JUEVES TAURINOS – 32 » (4’13)
     http://www.youtube.com/embed/SuM40G4DK6c

« JUEVES TAURINOS – 33 » (5’12)
     http://www.youtube.com/embed/KWQR-cM4JCI

« JUEVES TAURINOS – 34 » (4’21)
     http://www.youtube.com/embed/dOL3nrYgD_A

« JUEVES TAURINOS – 35 » (2’54)
     http://www.youtube.com/embed/nP38JCOVHwM

« JUEVES TAURINOS – 36 » (5’15)
     http://www.youtube.com/embed/zaufYl6FZ24

« JUEVES TAURINOS – 37 » (3’35)
     http://www.youtube.com/embed/oV6actzR9TQ

« JUEVES TAURINOS – 38 » (3’09)
     http://www.youtube.com/embed/fwdbOeebSpA

« JUEVES TAURINOS – 39 » (4’00)
     http://www.youtube.com/embed/_UY-dEebJHg

« JUEVES TAURINOS – 40 » (4’55)
     http://www.youtube.com/embed/TSkot8MHhxA

 

 
 

LES GRANDES ARCHIVES DU PASSE !!!
     Le Toro et le Toreo « d’hier »… 100 ans d’histoire, par l’image, dans cette page spéciale du quotidien "ABC", de Séville:
               « CIEN AÑOS DE TOROS – UN SIGLO DE IMAGENES »
    
                    Ici: http://www.abcdesevilla.es/informacion/archivo_taurino/index.asp